Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (3/3)

25 avril

Étranger – Le visa vacances-travail est une vraie réussite pour la Corée du Sud qui voit de plus en plus d’étudiants prendre un semestre pour partir à l’étranger et apprendre une langue étrangère. En 2010, ce sont près de 50 000 Coréens qui ont décidé de franchir le pas, rapport le ministère des affaires étrangères. Ce visa permet aux jeunes ne possédant pas beaucoup de fonds pour un tel voyage et travailler à l’étranger et se faire un peu d’argent de poche pour leur quotidien. Seuls les Coréens âgés de 18 à 30 ans peuvent en profiter et ce dans 10 pays : Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, Japon, France, Allemagne, Irlande, Suède, Danemark et Taïwan, l’Australie étant la destination préférée dans ce cadre précis. Le programme devrait cependant prendre du poids avec 6 nouveaux pays à l’étude : Angleterre, République Tchèque, Hollande, Italie, Espagne et Israël.
Emploi – Selon le ministère de l’emploi et du travail, les femmes resteraient dans la même entreprise en moyenne 3,6 années, soit bien moins que les hommes dont la moyenne est évaluée à 6,2 années. Le ministère rapporte comme on pouvait s’y attendre que les jeunes femmes de 20-30 ans changent plus facilement de travail (ou arrête) à cause de leur mariage ou d’une maternité. Les femmes travaillant à plein temps restent en moyenne 4,5 années dans l’entreprise contre 1,4 pour les mi-temps. Côté masculin, la moyenne monte à 7,2 ans pour les pleins-temps et 1,5 pour les mi-temps.
Mode – La ville de Séoul organisait ce weekend un événement pour les Miss Asia-Pacific dans son port de plaisance récemment ouvert derrière l’Assemblée Nationale sur l’île de Yeouido à Séoul, l’occasion d’inviter un parterre de stars et les miss qui concourront le 4 juin prochain au Art Center de l’île de Jeju pour ce concours indépendant et considéré comme le plus important en Asie-Pacifique (site Internet du concours).
Internet – Selon la société d’études Nielsen Korea qui a mené une enquête auprès de 1 000 internautes dans les plus grandes villes du pays (Séoul, Busan, Daegu, Daejeon, Gwangju) fin février-début mars, 80% des interrogés utilisent les réseaux sociaux (SNS) lorsqu’ils sont sur la toile. En première place vient Cyworld, sorte de facebook sauce coréenne lancé bien avant le portail de Mark Zuckerberg, avec 74.9% d’utilisateurs, suivi de Twitter avec 31.9% et Facebook (31.8%). Les services de réseaux sociaux locaux sont en-dessous des portails globaux avec me2day qui rapporte 17% des voix, Nate Connecting (6.6%) et Cyworld C Log (4.4%). Pour 76% des Coréens (81.2% entre 18 et 29 ans et 55.4 entre 50 et 54 ans), les SNS servent à interagir et communiquer avec les amis, 39.8% à obtenir et partager de l’information, 27.2% à remplacer les SMS ou les appels téléphoniques, 26.4% à suivre une nouvelle tendance et 24.8% à se créer de nouveaux contacts.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis