Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (1/4)

08 avril

Industrie – Le géant sud-coréen Samsung Electronics devrait selon le groupe de services financiers Nomura Securities prendre la troisième position sur le marché mondial des smartphones projetant Research in Motion, fabricant du Blackberry, en quatrième place, Nokia et Apple restant les deux premiers. Samsung qui n’était pas inclus dans ce classement en 2008, est entré en 2009 avec un petit 3.6% de parts, avant d’atteindre 8.6% l’année dernière pour des prévisions 2011 à 14.4%. Nokia fait le chemin inverse avec des parts qui ne cessent de se réduire passant de 49.7% en 2007 à 34.4% en 2010 (prévisions à 23.8%), et Apple poursuit son ascension passant de 2.7% en 2007 à 15.7% en 2010 (prévisions à 16.5%).
Culture – L’Atelier des Cahiers, association entre Séoul et Paris depuis 1988 spécialiste de l’édition d’ouvrage sur la Corée et l’Asie de l’Est, sort un recueil de nouvelles franco-coréennes « Impressions papier hanji ». Sous la direction de François Laut, quatre auteures coréennes confirmées et six écrivains français qui ont voyagé dans la péninsule, qui y vivent ou y ont vécu, sont le cœur de cet agencement de fictions qui portent aussi bien sur l’enfance, le désir, l’histoire ou encore la tradition du pays (12 euros / 15 000 wons disponible chez Calibre en France et à la librairie Kyobo Bookstore à Séoul).
Éducation – Le gouvernement a trouvé un accord avec le groupe d’enseignants le plus influent de Corée afin de retirer tous les samedis des plannings des écoles primaires et du secondaire, le ministère de l’éducation optant pour une période test à partir du mois de juin avant une application dans toute la péninsule pour le second semestre, une semaine de cinq jours qui peut paraître bonne pour les élèves mais pas forcément pour les parents qui pourraient être pousser à payer davantage de cours privés les weekends, comme ils en ont déjà l’habitude les soirs en semaine.
Suicide – Le KAIST (institut avancé coréen de sciences et technologie), deuxième plus prestigieuse université de Corée du Sud, ne réussit vraiment pas à tout le monde, un élève s’étant suicidé hier midi dans son appartement à Incheon, le quatrième cas depuis le début de l’année. Le corps du jeune Park âgé de seulement 19 ans a été retrouvé sur le parking d’un complexe d’appartements à 13h20 après s’être jeté du 21e étage, le garçon souffrant apparemment de dépression et ayant obtenu une dérogation pour rester chez lui ce jour-là. Le président du KAIST, Suh Nam-Pyo, a déclaré qu’il retirerait à partir du prochain semestre le système controversé de l’école qui oblige les élèves ayant de mauvais résultats à payer plus chers les cours.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis