Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (1/3)

21 avril

Enquête – La disparition de la jeune top-modèle Kim Yoo-Ri (22), lundi dernier, retrouvée morte à son domicile, ne serait pas un suicide selon les services de police, qui ont révélé hier qu’aucune évidence pouvant laisser penser à un tel acte n’avait été identifiée. Si aucune trace de poison ou de prise excessive de médicaments n’ont été révélée suite à l’autopsie, la police de Gangnam a souligné que la jeune femme était extrêmement maigre lorsque le corps a été trouvé. Les fans de Kim Yoo-Ri confirment que la top-modèle indiquait fréquemment sur son blog qu’elle se sentait seule et qu’elle entretenait un régime alimentaire plus que drastique. Elle aurait récemment dit : « quand j’ai mon bol de riz, je n’en mange que la moitié, et après 18h, je ne consomme rien d’autre que de l’eau ».
Justice – Kang We-Suck est en passe de devenir le premier coréen à se rebeller contre le système qui oblige toute homme de plus de 19 ans à faire son service militaire pour une période de 21 à 24 mois. Ce jeune homme de 26 ans qui a reçu son appel à servir l’année dernière ne s’est finalement jamais présenté au camp obligeant le parquet à l’inculper pour « manquement à l’appel ». La cour l’a en conséquence condamné à aller en prison et le jeune coréen ne souhaite pas faire appel indiquant qu’il « préférait aller en prison plutôt que de servir dans l’armée ». Kang n’est pas à son premier coup médiatique, celui-ci ayant fait la Une des fait-divers lorsqu’en 2004 il avait refusé participer aux services religieux de son lycée sous prétexte qu’il se voulait « religieusement libre ».
Robotique – Dans l’objectif de devenir peut-être un jour le leader de ce qu’on pourrait appeler la « Smart Home » (maison intelligente), un logement doté de système de télécommunication convergent, le deuxième opérateur en télécom du pays a lancé hier le premier robot destiné aux enfants de sept à onze ans sous le nom de Kibot. Ce robot joue avec les enfants et devient un peu leur « ami confident ». Avec sa tête de singe, il se déplace, change de direction en face des obstacles et propose sur son écran des chansons, des histoires et des contenus pour apprendre l’anglais, 55 applications étant disponible à l’achat et les consommateurs pouvant télécharger 10 applications gratuitement chaque mois sur les 300 disponibles sur le site de Kibot. Disponible pour 485 000 wons et 7 000 wons par mois de service, il permet également de prendre des photos, d’enregistrer des messages vocaux et de téléphoner avec l’aide d’une carte RFID. Un robot pour étudiant devrait voir le jour en 2013.
Consommation – Le mois de janvier 2011 restera dans l’histoire de la marque de bière Cass qui a réussi à détrôner pour la première fois depuis 17 ans le leadership de son concurrent Hite. Mais janvier fera figure de faux-pas pour le leader de la bière en Corée du Sud car sur février, le groupe s’est rattrapé et, d’après l’association des industriels des alcools et liqueurs en Corée, la Hite a obtenu 41.9% de parts de marché sur le deuxième mois de l’année, dépassant Cass à 38.5%.

Vous pourriez aussi aimer

4 avis

  1. Bonjour

    merci pour ce retour sur la blogospere

    pour info, Kang We-suck n'est pas du tout le premier Coréen à protester contre le service militaire.

    les prisons sud-coreennes sont remplies d'objecteurs de conscience

    bonne continuation

    RépondreSupprimer
  2. Bjr, encore un article intéressant, un de plus, mm s'il n'est pas le prems ce Kang We-Suck donne envie d'en savoir plus sur lui.
    djulle

    RépondreSupprimer
  3. ou d'en savoir plus sur la guerre de la bière...

    RépondreSupprimer
  4. Mon passage à Séoul cet hiver à marqué l'histoire de la bière ! ^.^

    Pidoli.

    RépondreSupprimer