Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

La Corée du Sud, ce pays émergent avancé

29 juin

International – Comme évoqué dans le précédent article, la Corée du Sud a su choisir son rôle lors du sommet du G20 qui se tenait dans la capitale financière canadienne, à Toronto. Ce rôle, c’est celui de porte-parole des nations pauvres ou en train de devenir riches. En d’autres termes, le porte-parole des nations émergentes. Le président Lee Myung-Bak se veut être le conciliateur entre les nations émergentes et les nations avancées en favorisant un accord entre les deux catégories de pays pour la création d’un filet de sécurité pour la finance internationale lors du prochain sommet du G20 qui se tiendra à Séoul au mois de novembre prochain. A ce titre, une réunion des 100 plus grands patrons d’entreprises globales sera organisée en marge du sommet pour discuter des solutions pour dynamiser l’investissement privé et gérer les difficultés rencontrées dans le cadre d’échanges internationaux, d’investissements et de responsabilités d’entreprise. Pour les autorités gouvernementales, le discours de clôture fait par le président Lee Myung-Bak reflète parfaitement la volonté que la Corée du Sud a de parvenir à une croissance durable et équilibrée sur du long terme en unifiant les efforts de tous les pays. Tout cela fera d’ailleurs partie de l’agenda du sommet de Séoul, qui comptera également sur la possible conclusion d’accords financiers entre les nations. Pour rappel, le G20 aura pour objectif en novembre de faire avancer les pourparlers sur la réforme de la réglementation financière et des organisations financières internationales, et d’aider les dirigeants ayant des points de vue différents sur le sujet à trouver des solutions. Tout un programme. Les dirigeants sud-coréens souhaitent également renforcer le statut de ce groupe des 20 nations les plus avancées, se soutenir et d’accroître sa légitimité, son efficacité et sa crédibilité. Seul souci : le sommet financier organisé à Busan début juin dans le cadre de la préparation du G20 en présence des ministères des finances des nations concernées n'a pas abouti à grand chose.
Arosmik, le 29 juin 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis