Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Le service d'Apple remis en question en Corée du Sud

14 juin

Télécom – Apple a fait une entrée fracassante sur le marché des smart-phones en Corée du Sud avec le lancement de son iPhone 3G fin novembre distribué exclusivement par l’opérateur KT, deuxième derrière le leader SK Telecom. Pour le lancement de l’iPhone 4, SK Telecom a donc décidé de se mettre dans la course avec KT pour la distribution. Seul hic, SK n’est pas un grand fan de la politique de service après-ventes du groupe américain. Les complaintes des utilisateurs se multiplient au fil des semaines. Pour le président de SK Telecom, Jung Man-Won, il est hors de question de négocier quoi que ce soit avec Apple tant que celui-ci n’aura pas changé sa politique de services pour le marché sud-coréen : « Tant qu’Apple n’aura pas amélioré sa politique après-ventes, SK Telecom continuera de ne pas considérer l’iPhone ». Pour la première fois, la direction d’un groupe concerné directement par l’iPhone hausse le ton concernant la politique de services d’Apple. Pour SK Telecom, la bonne qualité des services proposés après l’achat d’un appareil type smart-phone est la condition sine qua non pour établir une coopération avec un fabricant. Le futur de SK Telecom se base avant tout sur le service, surtout pour celui qui est leader du marché des télécommunications mobiles en Corée du Sud. La situation continue donc de s’envenimer entre SK et Apple, le groupe coréen étant sur le nerf depuis l’accord passé entre son rival KT et le groupe américain pour le premier iPhone dans la péninsule. SK Telecom n’est d’ailleurs pas le seul à en vouloir à Apple. Les régulateurs coréens sont en train d’investiguer en profondeur afin de découvrir des pratiques commerciales déloyales de la part d’Apple pour le marché local. Récemment, la commission pour le commerce égal et la commission coréenne des communications ont révélé « considérer sérieusement » le fait de poursuivre Apple suite à des plaintes de consommateurs concernant les services après-ventes proposés. Ils sont désormais plus de 720 000 coréens à posséder la version 3G de l’iPhone. De plus en plus de consommateurs préfèrent se rendre au centre électronique de Yongsan, à Séoul, pour faire réparer leur appareil. Une aberration pour un produit de qualité comme l’iPhone. Concernant l’iPad, le président de SK Telecom a indiqué que l’opérateur leader était tout à fait prêt à introduire l’appareil sur le marché coréen, mais qu’encore une fois, tout dépendrait de la politique de service après-ventes d’Apple pour ce produit. De son côté, Apple fait la sourde oreille. « Rien ne changera dans la politique de services du groupe » annonçait récemment Steve Park, responsable d’Apple Korea. Côté KT, on se prépare déjà au lancement de l’iPhone 4 dans le courant du mois de juin. SK Telecom préfère miser sur ce que beaucoup annonce comme le tueur d’iPhone, à savoir le Galaxy S de Samsung Electronics, appareil opéré sous Google Androïd. Résultat des courses dans les mois à venir…
Arosmik, le 14 juin 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis