Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

La jeunesse coréenne envahit la Chine

22 juin

Éducation – Jusqu’à présent, la destination préférée des étudiants coréens souhaitant apprendre une langue étrangère était les Etats-Unis. Les Coréens ne partent pas souvent à l’étranger, mais lorsqu’ils y sont allés, c’est souvent aux Etats-Unis. Même les personnes âgées ne voient l’extérieur que par les USA. Normal, une partie de leur famille ayant souvent émigré aux pays de l’Oncle Sam. Mais la tendance change. Et le pays le plus peuplé du monde semble attirer toujours plus d’étudiants sud-coréens, à l’inverse des État-Unis. L’anglais se ferait-il surpasser par le chinois ? Fort possible. Ces dernières années, le nombre d’étudiants coréens en échange dans une université chinoise n’a cessé d’augmenter : de 29 102 en 2006, le nombre est passé à 42 269 l’année suivante puis 57 504 en 2008 pour atteindre 66 806 étudiants en 2009. Le nombre de Coréens passant un diplôme en Chine a été multiplié par quatre pour atteindre 28 836 étudiants. En regardant les chiffres du côté américain, les experts estiment que la Chine devrait attirer plus d’étudiants coréens que les Etats-Unis cette année. Les USA, qui sont la destination favorite des étudiants en langues étrangères, comptaient 68 124 étudiants coréens dans ses universités l’année dernière. Une faible augmentation par rapport aux 57 940 de 2006. En 2004-2005, le nombre de Coréens étudiants en Chine n’était finalement pas si élevé que cela et les étudiants étaient souvent regroupés dans les grandes villes proche de la péninsule coréenne, à savoir Pékin et Qingdao. Même à Shanghai, dans la prestigieuse université de Fudan, leur représentation restait faible. Ils venaient en général étudier les langues, la communication de masse et le droit. Mais depuis que l’université de Shanghai a lancé un programme de deux ans en Chine et deux ans à l’université Columbia aux USA, les Coréens affluent. Les universités chinoises ne cessent de mettre en place de nouveaux programmes pour attirer un maximum d’étudiants étrangers. Le nombre d’étudiants coréens en partance pour l’Empire du milieu ne devrait pas diminuer dans les prochaines années. L’importance de la langue chinoise ne fait d’ailleurs aucun doute face à l’anglais. La proximité des deux pays aide aussi forcément. Les entrepreneurs coréens se multiplient d’ailleurs du côté de chez Confucius, emportant dans leur bagage leurs enfants qui prendront des cours de chinois dans les universités locales. Le ministère de l’éducation suit la tendance et lance désormais des cours de chinois en seconde langue au lycée. Les Coréens ne cessent de partir à l’étranger pour maîtriser toujours mieux les langues étrangères : 243 224 ont quitté la Corée du Sud dans cette optique l’an dernier, contre 190 364 en 2006. Le seul souci reste la pratique. Une fois la langue intégrée, les Coréens n’essayent pas forcément de la pratiquer pour l’entretenir. Elle servira peut-être pour un emploi, et encore, si il y a de la place parmi les étudiants ayant appris la langue et les chinois parlant coréen couramment.
Arosmik, le 22 juin 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

3 avis

  1. Quel surprise de voir ce changement sur votre GENIAL BLOG QUE J'ADORE ♥ 0 ♥
    J'ai cru m'être trompé d'endroit XD !
    C'est vraiment jolie ♥ 0 ♥
    Keep up the good work =)
    Votre blog, c'est comme le Figaro ou Le Monde pour certains, je ne peux pas commencer un matin sans l'avoir lu =)
    Ajaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ><

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup. Très aimable à vous !
    N'hésitez pas à me faire part de vos remarques par email. Bonne lecture et à bientôt.

    RépondreSupprimer