Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Le joueur sud-coréen Cha Du-Ri est-il un robot ?

17 juin

Football – Si je vous dis Cha Du-Ri, cela ne vous parle peut-être pas. Si je vous dis le nom de son papa, Cha Bum-Geun, surnommé « Cha-Boom », à moins que vous ne soyez un amateur de foot, cela ne vous dira probablement rien non plus. Et ce même s’il fut élu meilleur joueur sud-coréen de tous les temps. Mais en Corée du Sud, Cha Du-Ri commence à se faire sa propre image, se détachant de l’image de « fils de ». Cette image, il se la forme par son physique particulier et son football. Un coréen au crâne rasé, ayant toujours le sourire et courant sans montrer de signes de fatigue pendant 90 minutes, ce n’est en effet pas commun. Et les Coréens vêtus de rouge dans les rues de Séoul l’ont bien remarqué. Il tient déjà son surnom : « Chaminator ». Les articles sur son style pleuvent sur la toile sud-coréenne. C’est un jeune coréen qui a proposé un dessin de Cha Du-Ri, mi-humain mi-robot, avec l’inscription « Nom : Chaminator. Taille : 181 centimètres. Produit par Chaboom Industry ». Il n’aura pas fallu très longtemps pour que l’image fasse le tour de la toile et devienne le véritable buzz de la Coupe du Monde en Corée. Composé de cellules de chimpanzé et de gazelle qui lui permettent de courir cinq fois plus vite qu’un être humain et deux fois plus vite qu’un footballeur professionnel, son sourire ne signifie pas qu’il est content, c’est juste son « fond d’écran ». Né en Allemagne, ce défenseur au physique particulier s’était fait remarqué déjà en 2002 pour la Coupe du Monde en Corée du Sud et au Japon. Joueur de l’équipe de Fribourg en Bundesliga, son nom n’a jamais eu de fort écho en Corée du Sud, les stars Park Ji-Sung et Park Chu-Young étant d’avantage sur le devant de la scène pour des sud-coréens évoluant dans le championnat européen. Apparemment, Cha Bum-Geun et Cha Du-Ri ne sont pas dérangés par cette folie ambiante. Cha père en jouant même lorsqu’on lui pose une question sur le secret de la conception de son fils : « Je ne pense pas que sa mère approuve que je révèle le secret. C’est du top secret. La mère robot est la patronne ». Cha Bum-Geun est également à la une des médias, l’ancienne star ayant accepté de commenté les matchs pour la chaîne SBS qui diffuse les matchs en exclusivité. Faites attention lors du prochain match de la Corée du Sud (ce soir à 20:30 contre l’Argentine).
Arosmik, le 17 juin 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis