Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (2/3)

30 mai

Culture – La Corée du Sud serait la 5e société la plus ostracisée du globe si l’on en croit la récente étude de Michele Gelfand, enseignante en psychologie à l’université de Maryland, qui a enquêté auprès de 6 823 individus dans 33 pays entre 2000 et 2003. Derrière le Pakistan, la Malaisie, l’Inde et Singapour, la Corée du Sud est un pays où il fait bon s’intégrer dans le « groupe » si l’on veut s’adapter à la culture locale. Alors que l’ostracisme vient souvent de pays où les gouvernements mènent une politique stricte, dans le cadre de la Corée du Sud, il s’agit plutôt d’une culture propre à sa société. En étudiant des points particuliers comme s’embrasser dans un restaurant, parler fort dans une bibliothèque ou chanter en public, la psychologue américaine a réalisé son classement publié dans la dernière édition du journal Science. Il faut cependant noter que la Corée du Sud est l’un pays qui évolue le plus rapidement dans le monde d’un point de vue social, et que par conséquent, la Corée d’aujourd’hui est déjà bien loin de la Corée de 2000…
Corée du Nord – Des membres du département d’aide humanitaire de la commission européenne devraient se rendre en Corée du Nord dans les jours qui viennent à la suite de la délégation américaine qui prévoit de partir à Pyongyang cette semaine. Dès confirmation du voyage européen, les Etats-Unis feront une annonce officielle concernant ce voyage d’aide. Selon les experts, près du quart des 24 millions de nord-coréens seraient en sous-alimentation à cause des mauvaises récoltes de l’hiver et aux inondations estivales. Les spécialistes de la Corée du Nord restent cependant sceptiques et imaginent que la Corée du Nord prépare plutôt 2012, l’année où la Corée du Nord émergera comme une nation extrêmement puissance (100e anniversaire de la naissance de Kim Il-Sung, fondateur de la Corée du Nord), en demandant de l’aide alimentaire que les autorités stockeront d’ici là…
Politique – Qui sera le prochain président de Corée du Sud ? Les élections de 2012 sentent pour l’instant bon pour le parti d’opposition, le parti démocrate, tant Lee Myung-Bak, l’actuel président, est décrié dans ses choix politiques depuis 2007. D’après les premières données, le combat aux élections présidentielles devrait être mené par Sohn Hak-Kyu, président du parti démocrate, face à Park Geun-Hye, ancienne chef du Grand Parti National et fille du général Park Chung-Hee (ci-contre), président de Corée du Sud de 1963 à 1979. Si le premier devrait jouer sur la mauvaise direction politique depuis 2007, la deuxième a en son père un atout important. Cependant, le côté féminin pourrait jouer contre elle dans un pays confucianiste comme la Corée. Les prochains mois devraient permettre de se faire une idée du futur combat aux élections présidentielles.
Consommation – L’inflation, première inquiétude pour 2011 en Corée du Sud, a montré des signes de ralentissement au mois de mai, la Banque de Corée révélant une chute de 0.1 point de pourcentage à 3,9% suite à une enquête menée auprès de 2 200 foyers. Depuis novembre 2010, le taux d’inflation ne cesse de grimper et a atteint en avril la barre symbolique des 4%.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis