Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (1/3)

03 mai

Corée du Nord – Au Nord de la péninsule coréenne, il n’est plus question de servir un verre d’alcool à ses invités. Désormais, il semblerait que les nord-coréens préfèrent offrir de l’héroïne aux personnes qu’ils reçoivent selon une source de la province Nord de Hamyeong qui rapporte cela à Open Radio for North Korea. Que vous soyez dans la capitale provinciale de Cheongjin ou du côté de Musan, prendre de la drogue devient doucement quelque chose de tout à fait normal, remplaçant même l’alcool et quelques snacks pour se sentir bien. D’après ce média, il régnerait ainsi une nouvelle atmosphère sociale dans ces zones où les personnes ne prenant pas de drogues sont maintenant en recherche d’héroïnes. Un transfuge déclarait récemment que l’hôpital des femmes de Pyongyang utilisait cette drogue pour calmer les patients. Selon des sources, « le prix pour un gramme d’héroïne serait de 20 000 wons » (fonction de la qualité).
Éducation – Le gouvernement a décidé de mettre la main au porte-monnaie à partir de l’année prochaine afin d’aider les familles à mettre leurs enfants dans les crèches. Jusqu’à aujourd’hui, seuls certains foyers touchant un revenu bas obtenaient une subvention de l’Etat de 177 000 wons. A partir de l’an prochain, tout foyer envoyant leurs enfants dans les crèches à l’âge de cinq ans touchera la somme de 200 000 wons, sans prise en considération du revenu. Ce budget sera pris sur les budgets locaux du ministère de l’éducation qui devrait gonfler de 880.2 milliards de wons en 2012 avant d’atteindre 1 100 milliards de wons en 2016.
Nation – Alors que le gouvernement peine depuis 1992 à convaincre l’organisation internationale d’hydrographie de donner officiellement les noms de « Mer de l’Est » et « Mer du Japon » à la mer située entre la Corée du Sud et le Japon, il se pourrait que le vœu des Coréens soit finalement réalisé 20 ans plus tard, la réunion générale de l’organisation étant prévu l’an prochain. Si « Mer de l’Est » est approuvée, tous les gouvernements et organisations internationales devront utiliser cette mention. Un groupe d’experts a demandé à la Corée d’apporter des justifications à la requête.
Justice – La secte Moon, plus connue en Corée du Sud sous le nom d’Église de l’Unification, voit sa famille fondatrice se confronter sur le terrain judiciaire. Le troisième fils de Moon Sun-Myung, le fondateur et dirigeant de l’Église, a décidé de poursuivre sa mère en justice pour avoir viré 23.8 milliards de wons (22.3 millions de dollars) de sa société d’aviation (Washington Times Aviation Inc.) vers l’association de missionnaire de celle-ci sans son consentement.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis