Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (2/3)

03 mai

Chaebol – Entre Samsung et le gouvernement coréen, l’histoire se transforme en « je t’aime moi non plus ». Suite aux déclarations le 10 mars dernier de Lee Kun-Hee, critiquant la politique économique du gouvernement qui selon lui « mérite une mauvaise note » pour ses choix, les officiels de Cheong Wa Dae n’ont pu retenir leur colère. Demandant des explications pendant plusieurs semaines au dirigeant de Samsung, insistant sur « le fait qu’il n’aurait jamais dit cela s’il ne pensait pas que la République de Corée est actuellement la République de Samsung », celui-ci a persisté sur le fait que ses propos avaient été mal interprétés et qu’il souhaitait dire du bien de la politique de Lee Myung-Bak. Bref, ce dimanche, les récentes frictions ont été confirmées par des officiels de haut-rangs du palais présidentiel. Mais à un an et demi du terme du mandat présidentiel, Cheong Wa Dae assure que « même s’ils n’aiment pas Samsung, ils ne peuvent pas ignorer le pouvoir et le niveau de contribution du groupe, et préfèrent ainsi éviter les frictions ».
Éducation – L’université de Yonsei, l’une des plus prestigieuses de la péninsule sud-coréenne, a annoncé avoir sélectionné pour la première fois de son histoire un étudiant étranger (Chinois) pour son cursus de quatre années. Cela rentre dans la nouvelle stratégie de l’université d’intégrer des étudiants talentueux venant de l’étranger afin d’accentuer la compétition au sein des départements. Ce type de sélection reste extrêmement rare en Corée car très peu d’étudiants sont éligibles pour recevoir ces arrangements financiers exceptionnels.
Défense – Hyundai Heavy Industrie et Daewoo Shipbuilding and Marine Engineering ont développé conjointement un sous-marin d’attaque de 3 000 tonnes qui devrait être déployé à partir de 2018. La particularité de ce bâtiment est qu’il sera équipé du système VLS (Vertical Launching System) qui permet de tiré des missiles en tout genre, bien loin des simples systèmes de torpillage. Le VLS a déjà été installé sur le KDX-III Aegis, un bateau de 7 600 tonnes développé par l’agence de développement de la défense (ADD). Les deux groupes devraient, en coopération avec l’ADD, travailler sur le développement d’un HLS (Horizontal) pour les torpilles, missiles et mines.
Expatriés – Le gouvernement métropolitain de Séoul a mené une enquête auprès de 900 expatriés afin d’en savoir plus sur le sentiment par rapport à l’environnement urbain dans la capitale (résidence, transports, etc.). Côté transport, il semblerait que la satisfaction soit la plus importante avec une note de 4.03 sur 5, cependant en baisse par rapport à la dernière enquête (4.05). Concernant les conditions de vie à Séoul, le niveau reste le plus bas de toute l’enquête mais est plus élevé qu’en 2009 avec 3.55 points contre 3.52 points. D’un point de vue général, les expatriés donnent une note de 3.81 points pour l’éducation, la vie, les soins, la culture et les transports. Hier, la ville de Séoul a annoncé le lancement de 35 projets pour les résidents étrangers comme la construction d’un immeuble de 15 étages avec des logements et différents services dédiés aux étrangers, un centre d’affaires international au Seoul International Finance Center pour aider les financiers étrangers, etc.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis