Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (3/3)

17 mai

Sports – Né sur l’île de Jeju, le joueur de golf Choi Kyoung-Ju ne devait pas s’attendre à connaître une telle renommée internationale lorsqu’il était encore tout jeune. Et pourtant. Après avoir vaincu Tiger Woods il y a deux ans, Choi est devenu le premier joueur asiatique à remporter le Players Championship au TPC Sawgrass en Floride ce weekend. A la fin du tournoi, il a confié aux journalistes que, lors de son arrivée en 1999 aux USA il avait joué sur ce parcours et il n’était jamais arrivé à faire un trou en dessous du Par. Considéré comme le 5e principal parcours de golf autour du globe, le Players Championship récompense le vainqueur d’un chèque de 9.5 millions de dollars. Il devrait recevoir un splendide accueil cet après-midi à son arrivée à Jeju où il débutera sur le parcours du SK Telecom Open, son sponsor.
Emploi – La fédération coréenne des petites et moyennes entreprises a rapporté que le nombre de personnes employées par les PME (moins de 1 000 salariés et moins de 500 milliards de wons d’actifs) avait augmenté de 3.47 millions entre 1999 et 2009, passant respectivement de 8.28 millions à 11.75 millions de personnes, montrant le dynamisme des « plus petits » en Corée, les grandes organisations ayant vu leur nombre d’employés passer de 2.14 à 1.65 million de personnes sur la même période. Le nombre de PME aurait fortement augmenté en 10 ans avec 327 000 PME en plus pour atteindre 3.06 millions d’entreprises.
Mode – Elle n’a que 21 ans, mais elle fait déjà la Une de nombreux magazines et tournent pour de plus en plus de publicité. Sur les photos, au premier coup d’œil, Shin Se-Kyeong pourrait paraître comme une top-model mais son mètre soixante-six ne trompe pas. Probablement la raison pour laquelle elle choisit des mini-robes lors de ses shootings photos pour la marque de sous-vêtements « Vivian » dont elle est récemment devenue l’égérie…
Séoul – Les Coréens auront eu raison du gouvernement. La circulation automobile ne verra pas de changements dans la signalisation routière au cœur de Séoul. 26 jours après les premiers tests conduits dans la capitale et des grandes villes du pays au niveau de 53 intersections majeures dont 11 à Séoul Centre, la police a décidé de revenir à l’ancienne version de la signalisation, les nouveaux feux causant plus de dégâts qu’autre chose. Bien que 90% des gens semblent ne pas s’en préoccuper suite à une enquête menée sur la toile, le commissaire général Cho Hyun-Oh a confirmé que ce choix était dû à une forte opposition de la population. Pour une fois que la ville appliquait un système considéré comme international et que cela favorisait le trafic…

Vous pourriez aussi aimer

0 avis