Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (3/3)

11 mai

Éducation – La réduction de la longueur des jupes des jeunes coréennes qui est apparue ces dernières années ne plaît pas à tout le monde, surtout lorsqu’il s’agit des collégiennes et lycéennes qui essayent sans cesse de remonter leur jupe afin de faire apparaître tant que possible leur cuisse. La raison est simple : alors que « dans le temps », les règles vestimentaires étaient très strictes dans les écoles interdisant les jupes au-dessus des genoux, les superintendants sont devenus plus libérales, allégeant (dans les deux sens du terme) les codes vestimentaires des jeunes étudiantes. Certaines écoles tiennent d’ores et déjà des réunions afin de régler ce problème des « mini-jupes » et certaines préfèrent, au lieu de revenir à un code vestimentaire plus stricte, dépenser jusqu’à 820 millions de wons afin de remplacer les bureaux des professeurs qui n’auront plus à faire à des situations inconfortables avec leurs étudiantes. Selon une récente étude, les jupes auraient été raccourcies de 10 à 15 cm depuis 2000 et 85% des professeurs seraient pour un « rallongement » des jupes.
Consommation – Les étrangers préfèrent les brownies au chocolat que le traditionnel kimchi, chou fermenté et pimenté. « Évidemment ! » diront les étrangers, alors que pour certains Coréens, cela sonne comme un « échec national ». Selon une enquête menée dans le Lotte Mart de la station de Séoul, le plus central des hypermarchés à Séoul, deux paquets de biscuits/gâteaux de la marque Real Chocolate, produit par le géant Orion, sont en première et deuxième position dans le top10 des produits achetés par des étrangers. Le kimchi rentre tout juste dans le top 50 des premiers produits achetés. Parmi le top 10, on retrouve une marque de pâtes instantanées ou encore du « Samgyetang » (potage de poulet au ginseng).
Technologies – La Corée du Sud confirme au fil du temps son statut de leader dans les technologies de l’information et de la communication. Alors que se lance aujourd’hui le World IT Show, salon des nouvelles technologies de communication qui se penchera sur les changements dans le monde des médias, le ministère de l’économie et du savoir a annoncé que pour le 19e mois consécutif, les exportations du mois d’avril étaient en hausse de 5.6% à 13,3 milliards de dollars, le surplus commercial dans ce secteur atteignant 6,6 milliards de dollars, soit un montant supérieur à toutes les autres industries regroupées (5,8 milliards de dollars).
Accord de libre échange – Maintenant que l’accord entre l’Union européenne et la Corée du Sud permettant la (quasi) libre circulation des biens et services entre les deux parties est ratifié, le gouvernement coréen ne va pas cesser de souligner combien important est l’accord et comment il va permettre à la Corée du Sud de maintenir une économie dynamique et régler de nombreux problèmes. C’est ainsi que le ministre de la stratégie et des finances a indiqué que l’accord permettra de stabiliser l’inflation en Corée avec des produits européens à moindre coût dans les mois à venir. Par exemple, la poitrine de porc congelée importée de France qui coûte actuellement 7 200 wons le kilo devrait descendre à 5 400 wons le kilo une fois l’accord en vigueur.

Vous pourriez aussi aimer

2 avis

  1. moi jaime le kimchi :) et shin ramyeon ^^
    mais jaime les brownies aussi lol

    Pour les jupes, avec tout les problemes d'attouchements se serait sans doute une bonne chose de les rallonger. Même si sa changera pas grand chose a ce sujet.

    RépondreSupprimer
  2. 57kg de Poitrine de porc contre 1 Galaxy tab! Le commerce exterieur Français est sauvé

    RépondreSupprimer