Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (3/3)

20 mai

Corée du Nord – Pyongyang et Pékin montrent aux yeux du monde à quel point ils sont attachés. La Corée du Nord et la Chine ont en effet annoncé la mise en place d’un projet au niveau de leur frontière commune qui consistera à construire une île dénommée Hwanggumpyong du côté de Tumen à partir du 28 mai et la construction de routes reliant Hunchung en Chine à Rajin-Sonbong en Corée du Nord à partir du 30 mai. D’après les sources sur place, le ministre du commerce Chen Deming et le beau-frère de Kim Jong-Il, Jang Song-Taek, vice-président de la commission de défense nationale, seront présents aux événements. Ce matin, les médias sud-coréens ont rapporté par ailleurs que Kim Jong-Un, successeur de Kim Jong-Il, était arrivé en Chine à Tumen ce matin même et devrait poursuivre des visites dans la zone frontalière.
É
ducation – Le ministère de l’éducation réfléchit attentivement au lancement d’une réforme visant les mathématiques en Corée du Sud. Alors qu’il s’apprêtait à autoriser l’utilisation de calculatrice aux étudiants lors des examens de mathématiques hier après-midi, le ministère est revenu sur sa position, préférant se laisser un peu plus de temps afin de réformer plus en profondeur ce pan de l’éducation coréenne. Cette décision de réforme était née après que des enseignants du collège et du lycée aient indiqué qu’ils préféraient voir les élèves créer et réfléchir avec logique plutôt que de les voir faire de simples calculs arithmétiques.
Mode – Les photographes sud-coréens sont très forts pour repérer les détails qui feront réagir une opinion publique assoiffée d’informations inutiles à la « Gala » et « Paris Match ». Dans le genre, ils ne se sont pas privés de zoomer sur le dos de Baek Ji-Young (35) hier, venues au Convention Heritz dans le cadre d’un show-case, afin de montrer les traces du soutien-gorge sur le dos de la chanteuse qui avait choisi une robe laissant apparaître son dos nu…
Fait-divers – Le service militaire en Corée du Sud devrait-il être réformé ? La mort d’un nouveau soldat âgé de seulement 20 ans après avoir eu des problèmes respiratoires en pleine nuit vient s’ajouter à une série de décès dans des camps militaires depuis plusieurs mois dû à des insuffisances de considération par les généraux dans des cas de traitements médicaux nécessaires. Si le cas de ce jeune homme peut paraître indépendant des conditions de vie dans le camp où il se trouvait, cela n’empêche pas l’opinion publique de hausser le ton quant aux camps militaires sud-coréens qui font souvent vivre un enfer à des jeunes de 20 ans.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis