Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

AmorePacific se globalise

12 mai

Industrie – Si vous êtes à l’étranger, les marques comme L’Oréal, Lancôme ou encore Chanel, vous connaissez. Mais si l’on vous dit AmorePacific, il y a de grandes chances pour que cela ne vous dise rien. Et pourtant. En Corée du Sud, cette marque phare détient un très grand nombre de magasins de cosmétiques. Que ce soit Sulwhasoo, Hera, Aritaum, Laneige ou Etude House, toutes ces marques ou boutiques sont gérés par la société de cosmétique AmorePacific. Avec 35% du marché local des cosmétiques, on peut comprendre qu’elle dérange les géants mondiaux comme L’Oréal. Ses chiffres du premier trimestre sont excellents et lui apportent une nouvelle assurance : 109.9 milliards de wons de profits nets, soit une augmentation de 30% par rapport aux 84.5 milliards de l’an dernier à la même période. En termes de chiffres d’affaires, c’est +16% de croissance pour un montant total de 535.7 milliards de wons. Le réseau de distribution et la puissance de cette marque locale en font un acteur à part entière de la scène coréenne. D’autant plus que les bons résultats du groupe étaient en grande partie dus aux ventes de produits cosmétiques dits « de luxe », comme les deux marques Sulwhasoo et Hera dont certains produits sont référencés à plus de 200 000 wons (175 dollars). Mais la Corée ne lui suffit plus. Il faut maintenant se globaliser. Ses produits sont plus ou moins discrètement présents en Chine, au Japon, à Hong Kong, à Taiwan, en Malaisie, en Thaïlande, à Singapour, au Canada, en France et aux Etats-Unis. La monnaie locale se renforçant, cela n’a pas forcément aidé à améliorer ses chiffres à l’export avec un petit +4% de croissance à 67 milliards de wons entre janvier et mars. La Chine, comme on s’en doute facilement, représente son plus gros marché : 49% des ventes à l’international sont réalisées dans l’Empire du Milieu, soit une augmentation 5% à 32.9 milliards de wons. Les marques comme Laneige et Mamonde ont explosé et sont maintenant disponibles dans tous les grands magasins du pays. L’amour des Chinois pour la Corée du Sud est un facteur également favorable pour une marque de cosmétique coréenne. Sur le reste de l’Asie et aux USA, les ventes ont plutôt été dans le sens contraire (attribué au won) avec une chute de -16% à 12.5 milliards de wons pour l’Asie et une baisse de -4% aux USA à 2.6 milliards de wons. Pour ce qui est du pays des cosmétiques, la France, les ventes ont connu un bond important de 28%, principalement grâce au lancement du nouveau parfum de Lolita Lempicka qui connaît un grand succès dans l’hexagone. L’objectif pour AmorePacific est maintenant de conforter sa position à l’international. C’est la raison pour laquelle le groupe a décidé de lancer une filiale gérant ses opérations à l’étranger, AmorePacific Global Operations, dont le siège est à Hong Kong. Cette nouvelle branche prendre en charge la gestion des ventes sur 11 pays (hors USA et Canada).
Arosmik, le 12 mai 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

3 avis

  1. Bonjour,

    tout d'abord merci pour l'article qui est très intéressant :)

    Je souhaite ouvrir une boutique en ligne de cosmétiques coréens :
    Pouvez vous répondre à ce petit questionnaire afin de mieux cerner vos attentes?

    merci d'avance de votre aide !

    https://spreadsheets0.google.com/viewform?formkey=dDJWMjdMa0ZXOUR0UTNHWWpaXzJRdWc6MQ

    RépondreSupprimer
  2. Les chiffres sur la France me paraissent très exagérés ! Surtout que le nouveau parfum Lolita Lempicka ne décolle pas.

    RépondreSupprimer
  3. Un article du POINT mentionne que AMORE PACIFIC vient d'acquérir une marque prestigieuse française" la parfumerie d'Annick GOUTAL. J'aimerais connaître l'adresse exacte de AMORE PACIFIC en Corée.Vous voudrez bien me le donner sur mon adresse mail :rosalie.groult@free.fr

    Avec mes sincères remerciements
    Rosalie GROULT

    RépondreSupprimer