Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

La Corée du Nord interdite de Coupe du Monde

12 mai

Coupe du Monde – La Corée du Nord s’envolera bien pour l’Afrique du Sud. Mais les Coréens du Nord pourraient être privés de Coupe du Monde de Football 2010 sur leur poste de télévision (lorsqu’ils en ont un). La provocation en Mer Jaune qui aura coûté la vie de 46 marins sud-coréens il y a un peu plus d’un mois a poussé la chaîne sud-coréenne SBS, détentrice des droits TV pour la retransmission des matchs, à ne pas offrir le réseau de diffusion à Pyongyang. Dans l’accord passé entre les deux pays, Pyongyang promettait d’aider les journalistes de la chaîne à couvrir certains événements au Nord liés à la Coupe du Monde (réactions populaires, etc.). Pour le directeur en charge du département du réseau d’informations, Yang Chul-Hoon, il est désormais hors de question de proposer gratuitement la diffusion des matchs au Nord, comme ce fut le cas lors de la Coupe du Monde 2006. Les deux côtés du 38e parallèle ont beaucoup de mal à régler leurs affaires depuis l’incident en Mer Jaune. Elles ont seulement pu se rencontrer le 5 mai dernier à Pékin, en territoire neutre si l’on peut dire. Si pour SBS, la question est bouclée, elle reste encore ouverte pour le gouvernement car les accords liés à la diffusion intercoréenne de programmes télévisés nécessitent l’approbation des autorités avant tout autre chose. Selon le ministère de l’unification, il ne fait aucun doute que Pyongyang devra payer le prix approprié pour s’acquérir d’une partie des droits de retransmission des matchs dans la péninsule nord. SBS veut en finir avec cet accord de diffusion, surtout dans un tel contexte politiquement délicat. Les coûts engendrés pour cette offre de diffusion étaient financés par le fonds de coopération intercoréen et le fonds de développement de la diffusion télévisée. Ils représentaient un montant total de 150 millions de wons (132 600 dollars). L’équipe nationale de Corée du Nord qui se retrouve dans le groupe de la mort pour cette nouvelle édition de la Coupe du Monde n’aura donc pas beaucoup de supporters, qu’ils soient spectateurs ou téléspectateurs.
Arosmik, le 12 mai 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis