Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Samsung investit dans le « vert »

12 mai

Chaebol – Le groupe Samsung sait aussi bien faire dans l’électronique que dans l’environnement. Et il compte le prouver en investissant d’ici 2020 près de 21 milliards de dollars (23 trillions de wons) dans le marché de l’eco-friendly et des soins, afin de renforcer sa position dans les moteurs de croissance du futur. Samsung se focalise donc sur de nouveaux secteurs, qui seront ses nouvelles forces à l’avenir : cellules solaires, batteries rechargeables pour véhicules électriques, diodes électroluminescentes (LED) et les technologies connexes, produits biopharmaceutiques et dispositifs médicaux. Selon le chaebol sud-coréen, ses secteurs représenteront un marché total de 44 milliards de dollars d’ici 2020 et verront 45 000 nouveaux emplois se créer. L’environnement, l’énergie et la santé seront les plus grandes industries dans les 10 années à venir. Ce n’est pas nouveau. Mais autant faut-il être capable d’y investir dès aujourd’hui pour s’assurer un avenir serein. A court terme, le groupe « trois étoiles » prévoit des mesures de suivis dans la durée de ses projets et de ses plans d’investissements globaux. Ce n’est pas pour rien que le groupe a récemment (il y a quelques semaines) développer substantiellement son capital face à la reprise économique et les dépenses des consommateurs pour tout ce qui est gadgets électroniques. Les 21 milliards de dollars sont donc dans la balance, approuvé par « le Roi et son Fils » (Lee Kun-Hee et Lee Jae-Yong). Cela ne fait que quelques mois maintenant que Lee Kun-Hee a reçu le grand pardon du président Lee Myung-Bak, mais comme il l’annonçait pour son retour aux affaires, le challenge est immense pour Samsung qui doit faire face à de grandes incertitudes commerciales. C’est lui-même qui soulignera d’ailleurs que « les produits symbolisant aujourd’hui la marque Samsung n’existeront plus d’ici une dizaine d’années ». La branche Samsung Electronics du groupe Samsung est la tour de contrôle du Chaebol qui soit dit en passant est le baromètre de l’économie coréenne entière. Le « vert » devient donc nécessaire. Sur les 23 trillions de wons, le groupe a déjà en tête sa répartition : 6 trillions seront destinés au développement de cellules solaires, secteur qui devrait générer 10 trillions de wons de chiffre d’affaires annuel et 10 000 nouveaux emplois d’ici 10 ans. 5.4 trillions de wons seront destinés aux batteries rechargeables pour les véhicules hybrides pour un marché estimé à 10.2 trillions de wons en 2020 (+7 600 emplois). Le groupe dédiera 8.6 trillions de wons au marché des LED et 2.1 trillions de wons pour la biopharmaceutique.
Arosmik, le 12 mai 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

1 avis

  1. Détail tout con à propos de la traduction:
    1 billion anglais = 1 milliard en français
    1 trillion anglais = 1 billions en français

    C'est un piège expliqué par exemple sur l'article "billion" de wikipédia.

    RépondreSupprimer