Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Roh Moo-Hyun, un an déjà

24 mai

Société – Cela fait déjà un an que Roh Moo-Hyun, dernier président de la république de Corée du Sud avant Lee Myung-Bak, est décédé. Et l’on peut dire que Roh manque à beaucoup de monde, tant les rassemblements à Séoul et dans sa ville natale se sont multipliés ce weekend, malgré les pluies abondantes qui ont frappé la péninsule. Les membres du parti de Roh, parti d’opposition à Lee Myung-Bak, étaient tous présents pour les cérémonies du premier anniversaire. Pour rappel, l’ancien président s’était suicidé le 23 mai 2009 en se jetant du haut d’une montagne sur fonds d’enquête qui touchait sa famille pour détournement d’argent. La cérémonie qui se tenait dans le village de Bongha, lieu de résidence de Roh, a vu déferler des masses de citoyens. Roh Gun-Ho, fils de l’ancien président, a par son discours remercié les citoyens pour leur don (plus d’un milliards de wons) qui a permis de créer une stèle de 3 206 mètres carrés. L’ancien premier ministre Lee Hae-Chan a fait part de son admiration pour Roh Moo-Hyun, rappelant qu’il était fier d’être un « Pro-Roh Moo-Hyun », un titre qui pour lui rassemble la passion et le sens de la justice. 100 000 visiteurs se sont rendus dans ce petit village qui ne compte que 5 000 visites quotidiennes en général. Aujourd’hui, seule la femme de l’ancien président, Kwon Yang-Sook, s’occupe de la tombe de son époux. Le plus jeune fils a repris ses activités dans le groupe LG à San Diego, et son frère, qui était incarcéré depuis janvier pour corruption, a été transféré à la prison de Masan. Dans la capitale, des associations ont mis en place un mémorial à proximité du palais Deoksugong, à proximité de la mairie, où près de 8 000 visiteurs se sont rendus durant le weekend (célébration de l’anniversaire de Bouddha depuis vendredi). C’était à cet endroit que des masses de citoyens s’étaient réunis fin mai 2009 pour déposer des roses blanches devant les photos de l’ancien président. Un concert commémoratif a été organisé sur Séoul Plaza, mais on notera encore une fois que l’entente n’est pas au beau fixe après un conflit ayant opposé la mairie et les groupes civiques qui souhaitaient occuper le parterre devant l’hôtel de ville.
Arosmik, le 24 mai 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis