Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Augmentation record des emplois en Corée

13 mai

Emploi – Depuis des mois, le marché de l’emploi inquiétait considérablement le gouvernement coréen. Un léger redressement sur les trois derniers mois laissait cependant quelques espoirs de retour à la normal, surtout depuis que la Corée du Sud connaît un rebond économique important depuis le deuxième semestre 2009. Mais d’après les statistiques gouvernementales, ce serait 401 000 emplois qui auraient été créés rien que sur le mois d’avril. Du jamais vu depuis le mois d’août 2005, soit quasiment cinq ans. Le chômage serait ainsi tombé à 3.8%, bien loin des 5% du mois de janvier. Vous en connaissez beaucoup des pays capables de faire baisser de 1.2 points de pourcentage en quatre mois leur taux de chômage ? La fabrication est la principale source de création d’emplois sur avril avec 145 000 nouveaux jobs dans le milieu, la plus forte création depuis une dizaine d’années. De nouveaux entrepreneurs se sont également lancés avec 5 600 nouvelles entreprises créées, du jamais vu depuis 2002. Enfin, le rebond économique coréen se fait sentir sur le marché de l’emploi. Le gouvernement peut pousser un grand « ouf » de soulagement. D’après le ministère des finances, « le rebond économique commence à améliorer le marché de l’emploi. La qualité et la stabilité des conditions d’emploi sont également sur la bonne voie ». Depuis le mois de janvier, le nombre de chômeurs n’a cessé de diminuer passant de 1.2 millions à 940 000 chômeurs sur le premier tiers d’année. Parallèlement, ce sont 800 000 emplois qui ont été créés sur la même période. Il y a tout de même un effet saisonnier à prendre en considération ; de nombreuses personnes issues de l’agriculture, de la pêche et de la construction ne cherchent pas forcément d’emplois pendant l’hiver. Donc le taux nominal de chômage est un peu plus reluisant qu’il ne devrait l’être réellement. Si l’on ajuste le taux, seulement 300 000 emplois auraient été créés d’après les experts. Pour les finances, il est hors de questions de parler d’une « stratégie de sortie » à court terme concernant la politique monétaire et fiscale du pays. La politique macroéconomique du pays sera poursuivie comme prévu. Le niveau du chômage est bien meilleur qu’en janvier dernier, mais il est actuellement au même niveau que celui de l’an dernier. Il ne faut donc pas s’emballer.
Arosmik, le 13 mai 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis