Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Samsung, LG et la propriété intellectuelle

26 mai

Industrie – Samsung et LG sont les deux grands groupes spécialistes de l’électronique en Corée du Sud et plus largement dans le monde. Avec leur statut de conglomérats, ils touchent à tout (automobile, électroménager, assurance, sports, etc.), mais leur profit provient principalement de l’électronique où leur image de marque fait le tour du monde et où leurs ventes explosent trimestre après trimestre. Mais il semblerait que la question de la propriété intellectuelle soit un nouveau domaine dans lequel ils aimeraient bien mettre leur nez un peu plus en profondeur. Objectif : renforcer leur pouvoir de négociation à travers les brevets portant sur la propriété intellectuelle. Leur négligence dans le domaine du droit de la propriété intellectuelle durant des années les a impliqué autant l’un que l’autre dans des batailles juridiques poussées. La décision a donc été prise de se renforcer. LG Group a dégainé en premier en annonçant qu’il multiplierait ses experts en brevets, passant de 280 individus aujourd’hui à 370 d’ici 2012. Des bureaux spécialisés seront également ouverts dans trois autres régions du monde, à savoir les Etats-Unis, la Chine et la zone Euro, afin de régler les litiges le plus efficacement et rapidement possible. Le porte-parole de LG annonçait à cette occasion que « le groupe compte bien rapporter de nouveaux revenus par les questions de propriété intellectuelle ». Un comité a été créé au sein du groupe et prend la charge des 8 filiales du géant. Il faut dire que LG Electronics et LG Display sont les plus concernés par la propriété intellectuelle, avec en particuliers de nombreux problèmes de copies qui sont traités devant les juges. Pour rappel, LG Electronics est le troisième fabricant mondial de téléphones portables et LG Display est le deuxième fabricant mondial d’écrans plats. Du côté de Samsung, deuxième sur les téléphones et premier sur les écrans plats, le discours est identique. Le groupe finalise actuellement une enquête interne sur l’efficacité de la gestion de son équipe juridique. Samsung rencontre de nombreux conflits en termes de propriété intellectuelle. Récemment, c’est le groupe américain VHS qui a poursuivi le géant coréen pour utilisation de sa technologie vidéo motion, technologie initialement acquis par le groupe LG. Les grands groupes à travers le monde misent désormais beaucoup sur les brevets et la propriété intellectuelle comme nouvelle source de revenus. Lorsqu’on n’y arrive pas par les ventes, autant chercher d’autres moyens pour se défendre face à des géants.
Arosmik, le 26 mai 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis