Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

La Coupe du Monde lance la guerre des chaînes

27 mai

Télévision – La Coupe du Monde de Football 2010 en Afrique du Sud s’annonce comme une grande fête en Corée du Sud. Les maillots rouges sont de sorties, les sourires sur tous les visages. Mais en coulisse, c’est une vraie guerre qui est déclarée. En effet, la diffusion de cet événement mondial a été récupérée en exclusivité par la chaîne SBS. Alors que la chaîne avait négocié un partage de la diffusion avec MBC et KBS, les deux autres grandes chaînes de la péninsule, elle a annoncé hier qu’elle procéderait à une diffusion unilatérale des matchs. Les dirigeants de MBC et KBS sont furieux et ont déclaré qu’ils poursuivraient SBS devant la Cour. KBS a annoncé que cette décision de prendre l’exclusivité de la diffusion était regrettable. Pour MBC, premier concurrent de SBS, les poursuites criminelles et civiles iront à l’encontre de la chaîne et de son président Yoon Se-Young, ainsi que d’autres cadres qui ont interféré dans les négociations. L’accord avait été négocié depuis 2006 entre les chaînes de télévision. KBS et MBC avaient concédé à SBS l’obtention de la Coupe du Monde, mais la chaîne a ensuite demandé 37 millions de dollars pour la diffusion des matchs sur les autres chaînes, sans les matchs de la Corée du Sud, de la Corée du Nord, le match d’ouverture et la finale. SBS de son côté se défend en se plaçant derrière la FIFA. La fédération internationale ne souhaite apparemment pas que les droits soient revendus une fois obtenu. « C’est la position de la FIFA et nous l’avons transmise à la Commission coréenne des communications » rapporte Huh In-Koo en charge de SBS Sports. SBS propose deux minutes d’image par match aux autres chaînes, soit six minutes par jour pour couvrir l’actualité de la Coupe du Monde dans leurs journaux télévisés. Inacceptable pour KBS et MBC. Mais il n’y a pas que les chaînes qui commencent à détester SBS. En effet, la chaîne a annoncé hier qu’elle ferait payer les personnes diffusant les matchs sur écran géant pour des foules de supporters à hauteur de 1 milliards de wons. La colère populaire fut directe, en particuliers sur la toile où les supporters ont du coup demandé à être payé par la chaîne si elle montrait leur visage à la télévision. Quitte à être bête, autant y aller à fond ! A quelques jours seulement du coup d’envoi de l’événement le plus attendu de la planète, la tension commence à monter sérieusement en Corée du Sud. SBS va devoir se tenir à carreau, car des alternatives existent pour regarder les matchs, à commencer par Internet.
Arosmik, le 27 mai 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis