Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Où en est la Corée en termes de compétitivité ?

20 mai

Industrie – La Corée du Sud est-elle un pays compétitif ? Il semblerait qu’en tout cas elle gagne en compétitivité sur 2010 d’après le classement annuel « IMD World Competitiveness ». Sur les 58 plus grandes économies analysées, la Corée du Sud fait l’un des plus grands bonds en avant avec 4 places gagnées par rapport à l’an dernier pour une 23e place. Sa sortie de crise extrêmement rapide et soutenue, remarquée par tous les dirigeants à travers le monde, lui vaut bien entendu cette avancée dans le classement tant attendue chaque année par les experts. Pour le ministère de la stratégie et des finances, le pays s’en est plutôt bien sortie en termes de chômage (création d’emploi massive en début d’année) et de croissance du PIB (plus de 7% sur le premier trimestre). La Corée rencontre cependant encore des difficultés en termes d’attraction des investissements directs étrangers et le portefeuille d’IDE. Depuis son apparition dans ce classement, la Corée a toujours tourné autour de la 30e place, descendant même très bas en 1999 (41e). Sur les trois dernières années, la quatrième économie asiatique se positionnait en 29e position en 2007, 31e position en 2008 et 27e position en 2009. De bonne augure pour le président Lee Myung-Bak qui verrait d’un mauvaise œil une débâcle de son parti lors des élections locales du 2 juin. S’il a beaucoup à faire d’un point de vue diplomatie et défense (voir Attaque Nord-coréenne : réponse attendue du Sud), le président Lee peut se féliciter d’avoir les statistiques avec lui. Le classement révèle une tendance générale dans le monde. Les pays asiatiques émergents gagnent en compétitivité alors que les pays européens, et plus particulièrement est-européens, s’enfoncent de plus en plus. On remarquera que les deux premiers du classement sont des pays asiatiques : Singapour et Hong Kong. Ils repoussent les Etats-Unis de la première à la troisième place. Taiwan et la Malaisie font les plus grands bonds en avant avec respectivement +15 et +8 places pour se classer 8e et 10e. La Corée du Sud et le Japon ont échangé leur place, le Pays du Soleil Levant perdant 4 places (de la 23e à la 27e place). Bon, il ne faut pas non plus exulter. La compétitivité ne reflète en rien la condition sociale d’un pays, mais plutôt son efficacité au travail. Classée deuxième mondiale en termes de temps passé dans l’entreprise, la Corée du Sud n’est pas non plus le pays où les employés sont super heureux.
Arosmik, le 20 mai 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis