Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Fainéantise ou confucianisme ?

20 juillet

Société – Les hommes sud-coréens ne se satisferaient-ils pas un peu trop de vivre dans une société dite confucianiste, où l’homme est considéré comme le « maître » du foyer et se doit de rapporter le revenu à la maison ? Les enquêtes se multiplient depuis un an sur la répartition des tâches dans les foyers, alors que les femmes sont de plus en plus nombreuses à travailler et à rapporter un deuxième revenu au foyer. Le problème est que le temps passé aux tâches ménagères ne s’équilibre pas vraiment. La dernière enquête en date, menée par la fondation de Séoul pour les femmes et la famille, montre que les hommes passent en général 46 minutes par jour aux tâches ménagères alors que les femmes passeraient 3 heures et 27 minutes en moyenne, soit 5 fois plus de temps à travailler à la maison. Et là où le problème se pose, c’est qu’il semblerait que les femmes travaillent plus longtemps que leur mari au bureau : 1 heure 38 minutes de plus, laissant techniquement moins de temps pour procéder aux tâches ménagères. Bon, d’accord, parallèlement, les fins de journées autour d’un barbecue et d’un verre de soju ne rentrent pas dans le décompte des heures de travail des hommes. Car en fin de compte, si l’homme travaille en moyenne moins longtemps que la femme en Corée du Sud, celui-ci rentre bien plus tard dû aux « repas d’affaires ». Lorsqu’il s’agit de foyers avec enfants, les pères passent deux minutes de moins aux tâches ménagères que les hommes célibataires. La différence est encore plus importante lorsque l’enfant est à un âge préscolaire. Les femmes passeraient dans ces conditions 3 heures et 22 minutes de plus que leur mari à s’occuper de la maison. Bien que la position de la femme dans le monde du travail évolue rapidement en Corée du Sud, les attitudes des hommes ne changent pas vraiment, probablement appuyés par cette culture confucianiste qui ne disparaîtra pas tout de suite. Une enquête menée en 2008 révélait que 83.9% des Coréens interrogés estimaient que le travail dans le foyer devait être partagé de manière égale. Paroles et faits sont deux histoires bien différentes !
Arosmik, le 20 juillet 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis