Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Internet, Prix Nobel de la Paix 2010 ?

29 juillet

Internet – Et si pour une fois le Prix Nobel de la Paix n’était pas destiné à une personne ou une organisation mais à une technologie ? La Corée du Sud, pays leader dans le domaine des NTIC (Nouvelles technologies de l’information et de la communication) et de l’Internet avec le plus haut taux de pénétration du monde, a décidé de rejoindre l’initiative du magazine américain Wired, publié aux Etats-Unis, en Angleterre et en Italie. Naver et les autres plateformes leaders d’Internet en Corée ont décidé de rallier la campagne mondiale du magazine pour faire de l’Internet le Prix Nobel de la Paix 2010, cet outil pouvant être considéré comme un diffuseur de message incitant à la paix dans le monde. Le groupe de lobbying pour Internet K-Internet a annoncé hier qu’il participerait à un mouvement global sous le thème « Internet pour la Paix », poussant le Net à éliminer les barrières entre les nations et les races, à contribuer à la diffusion de la démocratie autour de la planète et à instaurer la paix dans le monde. Wired a lancé dans le cadre de sa campagne un site Internet dédié : www.internetforpeace.org. Celui-ci est déjà supporté par 14 000 internautes à travers 166 pays. L’idée ne paraît donc pas si idiote que cela. Le groupe coréen K-Internet a décidé de s’investir à fond dans ce projet en organisant le 12 septembre prochain divers événements, comme les autres groupes Internet dans le monde, cette date étant la journée internationale de la paix des Nations Unies. N’importe quel internaute est libre d’apporter son soutien à cette campagne. Le comité norvégien qui remet le Prix Nobel se réunira en octobre prochain pour choisir le successeur de Barack Obama. L’idée de voir une « chose » remporter ce Prix plaît beaucoup aux spécialistes et amateurs d’Internet. Des campagnes de publicité devraient voir le jour rapidement avec une diffusion massive sur les trois prochains mois. Le président de K-Internet, Hur Jin-Ho, souhaite dévoiler Internet comme « un aspect positif pour la société, promulguant la liberté de parole et d’autres valeurs démocratiques », précisant qu’en tant que « pays le plus connecté du monde, le support actif de la Corée du Sud donnera une impulsion forte aux efforts faits à travers le monde ». Les principaux sites du pays seront tous liés au site « Internet for Peace » dans les prochains jours. Le groupe commence à être supporté par des célébrités comme Georgio Armani ou encore le Prix Nobel de la Paix 2003 Shirin Ebadi.
Arosmik, le 29 juillet 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis