Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Le shopping en ligne peut aussi énerver

28 juillet

Tendance – Il n’est pas rare de voir dans les bureaux en Corée du Sud des employées se faire livrer des vêtements, des sacs à main ou des chaussures en plein milieu de l’après-midi, des articles commandés la veille ou le matin même, souvent pendant les heures de travail. Le shopping en ligne en Corée du Sud, c’est une véritable industrie qui connaît un essor depuis déjà plusieurs années. La concentration de la population sur Séoul (près de la moitié de la population coréenne vit dans la mégalopole) et le système de livraison rapide et efficace (service rapide ou livraison en camionnette) sont autant de composantes qui permettent de créer un flux entre le consommateur et le distributeur extrêmement intense. Sur le premier trimestre 2010, les ventes du commerce en ligne ont représenté en volume 5.9 billions de wons (5 milliards de dollars), soit un bond de 26% par rapport à la même période l’année dernière, si l’on s’en réfère aux données du bureau des statistiques coréen. Mais les plaintes se multiplient. C’est une évidence. Plus de ventes, plus de plaintes. Mais le nombre de plaintes inquiète quelque peu tant il devient important. Le Centre du Commerce Électronique de Séoul (SECC), organisation qui reçoit les plaintes des consommateurs, révèle ainsi que 8 312 plaintes ont été enregistrées sur le premier semestre, soit une augmentation de +49% par rapport à l’an dernier (5 566 plaintes sur la première moitié de 2009). Les problèmes surviennent en général lorsque les distributeurs refusent de reprendre un produit et de rembourser le client suite à une erreur de livraison. Ils concernent également les retards d’envoi, la fermeture de sites Internet de shopping et l’arrêt des communications avec les clients. Si l’on prend les catégories de produits les plus concernées, il semblerait que les problèmes arrivent le plus souvent pour les chaussures et les sacs à main (à hauteur de 42%), suivi des vêtements à 26% et des cosmétiques à 4%. Une récente tendance a en effet émergé ces dernières semaines sur la toile : la vente de chaussures de sport de marque. Seul ennui, cette tendance a provoqué une demande extrêmement importante créant des retards dans les commandes, la vente de contrefaçons et des fausses plateformes de shopping. Sur les chaussures, les plaintes ont pris +157% par rapport à l’an dernier et devrait prendre la 1ère place aux vêtements.
Arosmik, le 28 juillet 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

1 avis

  1. Découvrez notre boutique de vente en ligne Shopaclic.com
    Une réduction de 30% sur tous les produits: high-tech, bien-être, bijoux, accessoires, décoration, gadget, jeux... à petit prix.
    N'hésitez plus à vous faire plaisir
    Pour accéder à ma Boutique, voici le lien: http://www.shopaclic.com/

    RépondreSupprimer