Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Une ruralité coréenne à consonance étrangère

07 juillet

Société – Ce n’est pas nouveau. Les Sud-coréennes ont de plus en plus de mal à accepter la vie à la campagne. Direction la ville, les beaux magasins, le shopping, les marques, etc. Mais pour les hommes, la situation devient plus difficile. Car une fois repris les terrains de leurs parents, ils sont bien obligés de poursuivre l’activité agricole qui leur a été enseignée des années durant. Mais comment trouver l’âme sœur ? Depuis environ cinq ans, les agences matrimoniales se sont tournées vers les pays « voisins ». Beaucoup de femmes asiatiques rêvent de venir vivre en Corée et beaucoup d’hommes coréens rêvent de trouver l’âme sœur. L’équation est simple. Faire venir des asiatiques dans les campagnes coréennes et les marier à des agriculteurs. Résultat : parmi les nouveaux couples mariés, plus de 4 épouses sur 10 sont étrangères (principalement asiatiques) dans les zones rurales. D’après le ministère de l’égalité des sexes et de la famille, ces femmes seraient beaucoup plus jeunes que leur mari et se trouveraient dans des situations financières difficiles avant de se marier. Sur les 8 569 mariages recensés l’an dernier hors des villes, 41% d’entre eux étaient composés d’une étrangère, souvent Philippine, Chinoise ou Vietnamienne. Pour le Cambodge, les chiffres ont chuté depuis que le gouvernement cambodgien a interdit toute union coréano-cambodgienne. Lorsqu’on les interroge, ces femmes indiquent qu’elles viennent en Corée pour être mariée. Mais il ne faut pas se voiler la face. Beaucoup d'entre elles cherchent avant tout à avoir un premier pied en Corée pour ensuite rejoindre des amies déjà présentes dans les grandes villes. Sur les 167 090 mariages avec des étrangères enregistrés en Corée jusqu’en mai 2009, 41 417 ont obtenu la nationalité coréenne. Rappelons que la tendance s’est véritablement lancée au début du deuxième millénaire, 81.1% des mariages ayant eu lieu entre 2000 et 2010. Comme d’habitude, ce sont les Chinois d’ethnie coréenne qui représentent la plus grande portion d’étrangères mariées à des Coréens avec 30%, suivies des Vietnamiennes avec 20%, des Philippines avec 6.6%, des Japonaises avec 4.1% et des Cambodgiennes qui chutent à 2%. En moyenne, la différence d’âge tourne autour de 10 ans, les cambodgiennes arrivant en pôle position avec des femmes plus jeunes de 17,5 années par rapport à leur mari, suivies des Vietnamiennes plus jeunes de 17 ans. D’après les statistiques, 3.2% ont divorcé et 4% des femmes ont terminé veuves après 4,7 années en moyenne. Parmi les raisons causant les séparations, sont cités les différences culturelles, les difficultés financières, l’infidélité, les abus, les violences domestiques, etc.
Arosmik, le 7 juillet 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

3 avis

  1. Très bon début d'article. Dommage que vous ne développez pas la raison pour laquelle le gouvernement cambodgien a décidé d'interdire les mariages coréano-khmer. Il s'agit quand même d'une lourde décision qui s'explique entre-autres par le comportement quasi-esclavagiste de nombreux paysans coréens qui battent, insultent et violent leurs épouses venues du tiers-monde qui ne parlent pas coréen et qui ont trop peur d'aller saisir les autorités.

    Sans parler du calvaire des pauvres gamins issus de ces unions qui subissent le racisme et les brimades (d'une rare violence) de la part de leurs camarades de classe qui n'ont jamais été très tolérants avec les métis (qu'ils considèrent comme des coréens au sang "sale", c'est à dire pire que de simples étrangers).

    RépondreSupprimer
  2. Il est en effet plus que difficile de proposer aux lecteurs des articles de 10 pages sur les sujets abordés. Chaque sujet pourrait être source d'une enquête poussée, mais le temps ne le permet malheureusement pas. Les articles essayent de refléter l'actualité de manière globale. Vous remarquerez que les conditions de vie difficiles des ces étrangères sont tout de même mentionnées en fin d'article "infidélité, abus, violences domestiques". Votre commentaire apportera une opinion personnelle supplémentaire à l'article. Merci encore.

    RépondreSupprimer
  3. Vraiment très interessant comme toujours =)
    Tout les articles concernant le mariage & la natalité en Corée me passione toujours ><//

    @De ce qu'à dit l'orientaliste, je pense que ce n'était tout simplement pas le sujet de votre article donc qu'il était normal que vous ne versiez pas un fleuve dessus =))

    Vous faites un travail d'une grande qualité ♥

    Je suis très admirative ♥ 0 ♥

    Encore un GRAND Merci à vous *0*

    Que ferais-je sans mon shoot quotidien de BECDSud ♥ ?

    RépondreSupprimer