Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

La Corée du Sud a plus d'un TIC

22 juillet

Industrie – « La Corée du Sud, pays des nouvelles technologies ». Combien de fois avez-vous entendu cette phrase ? C’est un fait. Les technologies de l’information et de la communication (TIC) viennent du Pays du Matin Calme. Et afin de véritablement devenir l’un des leaders mondiaux du secteur en entrant dans le Top 5, le gouvernement va continuer sur sa lancée en injectant pas moins de 1.7 billions de wons (1.4 milliards de dollars) sur les cinq prochaines années. Décidée lors d’une réunion hebdomadaire de la politique économique, cette décision devrait en ravir plus d’un dans le secteur. Le budget concernera en particulier la recherche et le développement dans le secteur des capteurs sensoriels, les ordinateurs, les réseaux et l’actionnement des technologies, les quatre grandes branches des technologies d’avant-garde. Comme on le sait, la Corée du Sud utilise les TIC et les fait converger dans tous ses secteurs d’activité, que ce soit les chantiers navals, l’automobile, la machinerie, l’énergie ou encore la défense. Les produits à destination des consommateurs sont évidents dans la boucle comme les smart-phones. En créant un budget aussi important, issu à la fois du gouvernement et du secteur privé, le ministère de l’économie et du savoir espère augmenter la production de produits et composants high-tech convergents de 10% de la demande totale à 30% d’ici 2015. « Malgré une explosion du secteur IT en Corée du Sud, notre pays souffre d’un retard face aux leaders de l’IT dans le monde dû à un manque quant à la création de nouvelles technologies et notre capacité à innover » rappelle Jeong Marn-Ki, responsable de la politique IT au sein du ministère. L’idée n’est donc plus de suivre les leaders, mais de devenir un leader. La Corée du Sud est encore trop dépendante d’autres pays en termes de production de composants, se faisant finalement dépasser dans certains domaines par Taïwan après une décennie de R&D consacrés à certains produits. D’après Jeong, le gouvernement va pousser les entreprises et les instituts de recherches à coopérer davantage et miser plus sur la technologie avancée LTE (4e génération dans les télécoms) ainsi que les semi-conducteurs pour l’automobile. En maîtrisant la convergence IT, la Corée du Sud pourra se prévenir de l’émergence des pays comme la Chine et l’Inde qui lance des projets de grande envergure dans le secteur. Les experts prévoyant une croissance de l’industrie IT de l’ordre de 11.8% chaque année sur la prochaine décennie, ce serait bête de manquer le coche ! Le marché international de la convergence IT devrait représenter 1.2 billions de dollars cette année et atteindre le triple à 3.6 billions de dollars en 2020. En Corée, le marché devrait passer sur la même période de 36.5 milliards de dollars à 123.7 milliards de dollars.
Arosmik, le 22 juillet 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis