Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

La Corée du Sud, exportatrice de nouvelles technologies

06 juillet

Nouvelles technologies – La Corée du Sud est définitivement le pays où naissent de nombreuses technologies de l’information. Les produits high-tech de Samsung et LG se retrouvent sur tous les grands marchés internationaux. Que ce soit de la téléphonie, de l’électroménager, des écrans, de l’informatique ou des semi-conducteurs, la Corée se place partout. Et les exportations du premier semestre le prouvent : le pays enregistre un record sur les six premiers mois de l’année grâce à la forte demande de la Chine sur 2010. Le ministre de l’économie et du savoir a ainsi dévoilé que le Pays du Matin Frais avait exporté pas moins de 72.9 milliards de dollars entre janvier et juin, dépassant le précédent record du deuxième semestre 2007 qui était de 10.2 milliards de dollars. Si on fait la comparaison avec les importations, on atteint même un surplus sans précédent avec 37.6 milliards de dollars. Pour le gouvernement, il ne fait aucun doute que les exportations de puces mémoires et d’écrans plats ont dynamisé les exportations en ce début d’année. « Les puces mémoires ont doublé en termes d’exportations atteignant 23.6 milliards de dollars et les exportations d’écrans plats ont augmenté de 47.1% à 16.3 milliards de dollars » indique ainsi le ministère de l’économie. Pour ce qui concerne les exportations de téléphones mobiles, les exportations ont ralenti de -20.8% à 11.4 milliards de dollars dû aux déplacements d’usines chez les grands fabricants internationaux, mais les chiffres devraient repartir dans le bon sens de la marche au second semestre avec le boom des smart-phones. Si pour certains experts ce ralentissement peut-être dû à l’essor de l’iPhone partout dans le monde, le ministère ne l’entend pas de cet oreille et préfère se cacher derrière les prévisions du second semestre. En enregistrant de tels chiffres, le gouvernement espère bien dépasser son objectif de 137 milliards de dollars sur 2010 en dépassant la barre des 140 milliards de dollars d’ici décembre. La seule inquiétude peut porter sur la dépendance de la quatrième économie asiatique : la Chine représente 45.4% des exportations en produits high-tech de la Corée du Sud sur le premier semestre. Cette dépendance à un seul pays peut rendre la Corée du Sud de plus en plus vulnérable aux réactions du marché local. Le danger est là et la Corée va devoir réagir pour revenir à une dépendance plus proche des 30% que des 50%, comme auparavant.
Arosmik, le 6 juillet 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis