Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (1/3)

30 août

Société – Vous avez un talent ? Vous voulez le commercialiser ? Egghead (ou tête d’œuf) a lancé au début du mois le site Internet www.5000won.co.kr, une plateforme permettant aux inscrits de vendre leur talent, à des prix défiants toute concurrence, de gratuit à 30 000 wons maximum. Pour le co-fondateur No Sang-Min, le but est avant tout « d’aider les jeunes coréens à s’engager dans l’entreprenariat ». Les acheteurs n’ont qu’à choisir la personne et paient une fois le service rendu. Si le site ressemble de manière générale à la plateforme lancée aux Etats-Unis en février Fiverr, cette « version coréenne » se veut plus éducationnelle avec pour but d’aider et supporter les jeunes et talentueux coréens dans leur démarche de développement sur le marché du travail. Chaque talent devient un « œuf » sur le site et peut éclore dès qu’une union se fait avec un acheteur. Vous pourrez y trouver un conseiller en communication gratuit, un chanteur de chanson d’amour pour 5 000 wons ou des solitaires qui s’offrent pour un repas à deux.
Emploi – Le site Internet de rencontres Duo a mené une enquête auprès de 127 hommes et 193 femmes, tous employés de bureau et mariés, afin de mieux comprendre la réalité sur le mot « époux/épouse de bureau », un terme signifiant le fait de se sentir plus proche de son collègue du sexe opposé au bureau que de sa femme ou son mari. Les résultats montrent que 57% des hommes et 32% des femmes confirment cette tendance. Il semblerait que les « époux de bureau » passent 70 minutes chaque jour à discuter, soit 10 minutes de plus que les véritables époux. 48% indique que les discussions portent avant tout sur le travail, 18.8% sur le business en général, 11.3% sur des centres d’intérêts, 10.5% sur des questions de sociétés et 5.3% sur la famille. Le souci vient de l’attraction créée et qui n’est pas perçue de la même manière par les deux sexes : 69.4% des hommes se disent physiquement attirés par leur « épouse de bureau », alors que 70.5% des femmes ne le sont pas…
Économie – Le ministre de la stratégie et de la finance, Bahk jae-Wan, s’est montré pessimiste hier en conférence de presse quant à la possibilité pour la Corée du Sud d’atteindre les prévisions fixées en début d’année. En juin déjà, le gouvernement de Lee Myung-Bak a revu le taux de croissance annuel de 5 à 4.5% sur fonds de hausse des prix (inflation de 4.3% sur le premier semestre) et activité économique trop contenue (faibles exportations et ralentissement de la production). Avec les problèmes des dettes qui ont surgi aux Etats-Unis et en Europe et qui annoncent de possible ralentissement de consommation sur la fin d’année, la Corée du Sud, dont le PIB est nourri par l’export, a de fort risque de ne pas atteindre le niveau espéré. Le ministre se veut cependant ferme concernant l’inflation et compte bien atteindre le niveau des 4% sur 2011, comme prévu en début d’année.
Étranger – Les médias se sont passés le relai pour relater une vidéo postée sur Internet et qui montre un américain d’origine africaine âgé de 24 ans et enseignant l’anglais en train de crier, d’insulter et frapper un homme de 61 ans assis au fond d’un bus de la ville de Séoul. Une femme se situant se fait également menacer alors qu’elle cherche à prendre la défense de l’homme. L’étranger rigole tout seul à haute voix, avant de poser son poing sur le visage de l’homme. Il marmonne également quelques mots en coréen (« je ne sais pas », « fils de … », etc.). Alors que le Coréen lui dit de s’assoir, certains pensent que l’étranger aurait compris une phrase à caractère raciste. La police a dû agir pour contrôler l’homme en question.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis