Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (2/3)

03 août

Économie – Comme disait Yves Montand : « Il est l’or de se réveiller ». 13 ans après la crise financière asiatique (avril 1998), la Banque de Corée a décidé d’acquérir à nouveau des tonnes d’or afin de diversifier ses réserves de change. 25 tonnes ont été achetées augmentant de manière conséquente les réserves de la Banque, de 14.4 à 39.4 tonnes. Avec cette nouvelle acquisition, les réserves en or de la Corée du Sud représentent 1.32 milliards de dollars, soit 0.4% des réserves estimés à 311.03 milliards de dollars, soit un tiers du PIB annuel de la quatrième économie asiatique. Certains experts estiment cependant que la Banque de Corée a perdu du temps, la valeur de l’or ayant déjà atteint son plus haut niveau il y a quelques mois.
Sport – La patineuse Kim Yu-Na, véritable égérie nationale, prend la huitième place dans le classement des athlètes féminines les mieux payées au monde, selon le magazine Forbes. Avec 10 millions de dollars reçu l’an dernier, elle reste bien loin de la championne en titre de ce classement (septième année consécutive), la tenniswoman Maria Sharapova avec 25 millions de dollars. Seul souci dans le classement, Li Na, la joueuse de tennis chinoise qui a remporté Rolland Garros, est une place devant Kim Yu-Na avec pourtant le même montant remporté sur l’année. Au regard de l’attachement que porte la Corée du Sud au classement, nul doute que le site de Forbes va recevoir de nombreux commentaires des internautes coréens afin de comprendre pourquoi Li Na est 7e…
Politique – Selon une source anonyme du gouvernement, le bureau de relations publiques créé l’an dernier afin de rencontrer la presse étrangère tant que possible va perdre de la consistance. Le départ ce lundi de son responsable Sohn Ji-Ae (ci-contre) qui prendre les rênes d’Arirang TV laisse un bureau dont l’utilité n’a jamais fait vraiment ses preuves. « Au sein du palais présidentiel, il y a un certain scepticisme concernant le rôle de ce bureau qui avait à la base pour objectif d’améliorer l’image de la nation » indique la source. Créé en juillet 2010 dans le cadre du sommet du G20 de novembre, le bureau n’a jamais trouvé de raison d’être jusqu’à aujourd’hui et est voué à disparaître. La presse étrangère devra rétablir ses propres réseaux au sein du gouvernement pour en savoir plus sur la politique coréenne.
T
ourisme – La Corée du Sud reste un pays très particulier en termes de liberté de l’information, surtout lorsque ça concerne la Corée du Nord. Alors que ce sont généralement celles que l’on appelle « dictatures » qui contrôlent l’information, la Corée du Sud fait pareil que son voisin en limitant l’accès à certains sites Internet. La commission coréenne des communications a ainsi indiqué hier que les sites du groupe Koryo Tours (www.koryogroup.com et www.koryotours.com), une agence de voyage chinoise basée à Pékin spécialisée sur les séjours en Corée du Nord, étaient bloqués depuis le mois de janvier sur demande des services secrets nationaux. Selon la loi, les sud-coréens ne doivent pas avoir accès à toute information pro-nord-coréenne, que ce soit sur Internet ou hors-ligne. Nicolas Bonner, anglais d’origine qui possède l’agence, a tenté de revoir le contenu de ces sites, en vain. Il a fait paraître un communiqué officiel lundi afin de dénoncer ce procédé injuste imposé par la Corée.

Vous pourriez aussi aimer

2 avis

  1. moi j'ai le meme warning KCSC, et pourtant je vais jamais sur les sites pro coree du nord

    RépondreSupprimer
  2. J'adore le commentaire precedent :).
    Sinon pour la partie Or, même si la coree a tardee, on est encore loin du pic. Ces soit-disant experts sont les même qui disaient en 2008 c'est une petite crisounette, ce sont aussi les même qui prétendent que le cac 40 finira l’année a plus de 4200.
    La valeur de l'or n'a pas bougée du tout, il n'y a pas de bulle, non plus.
    La seule raison pour laquelle "l'or monte", c'est que la valeur de ce avec quoi il est acheté a baisse. Il s'agit d'une dévaluation de la monnaie ou plus exactement d'un inflation de la masse monaitaire des principales monnaies de réserves.
    Ainsi le prix de l'or, en franc suisse, en Real brésilien n'a quasiment pas bouge ces 3 dernières annees. De meme une once d'or vaux toujours autant de litre de petrol.
    Tant que les etats imprimeront des billets a tout va, le prix de l'or montra dans ces monnaies.
    C'est pourquoi, vu que les etats unis et l'europe ne sachant pas faire autre chose et deversant leurs billet dans les pays a forte balance commerciale, le prix de l'or va encore augmenter et que la coree a tout intérêt a acheter même aujourd'hui.
    Le dollar va bientôt valoir plus rien, l'euro va un petit peu mieux et la coree en a plein ses coffres. Pour protéger son pactole, elle doit se debarasser des ses réserves de change toxique et acheter des biens a valeur non dégradée.

    RépondreSupprimer