Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (2/3)

10 août

Insolite – La police de Gwangju a mis la main sur une jeune femme de 23 ans d’origine vietnamienne, mariée à un homme coréen, dans le cadre d’une affaire d’empoisonnement. En effet, cette jeune femme qui s’est mariée à l’âge de 20 ans (2008) et qui réside à Gwangju, aurait tenté d’empoisonner sa belle-mère âgée de 69 ans vendredi dernier en versant une dose de poison dans son bol de riz. D’après un agent de police, elle se sentait ignorée et insultée par la mère de son époux. La belle-mère, après avoir découvert le poison dans le bol de riz, aurait fait appel à la police afin de dénoncer sa belle-fille avant de demander un peu de clémence de la part de la police, la jeune femme demandant pardon. Pour rappel, chaque année, 30 000 sud-coréens se marient à des étrangères d’origine asiatique mais 30% sont des échecs car les deux ne se connaissent en réalité pas vraiment.
Défense – Le corps de marine de Corée du Sud a annoncé, par la voix du colonel Kim Tae-Eun, que 7% des candidats au dernier examen d’entrée dans la marine le 22 juillet dernier ont été recalés pour trouble psychologique, soit 35 des 490 jeunes volontaires. Cette annonce suit de peu des remarques visant à mettre en place une procédure afin d’éviter des incidents idiots, comme celui qui s’est déroulé début juin, lorsque des militaires des forces armées maritimes tiraient sur un avion de la compagnie Asiana Airlines par erreur. En 2010, seule deux candidats avaient été recalés pour trouble psychologique.
Commerce – Les récentes annonces des agences de notation comme S&P aux Etats-Unis inquiètent au plus haut point les industriels sud-coréens car qui dit crise aux Etats-Unis et crise en Europe, dit ralentissement de la consommation et des investissements et donc une terrible menace pour un pays qui vit sur l’exportation de biens B2B et de grandes consommations (véhicules, électroniques, etc.). Généralement, les revenus des grands groupes coréens exportateurs augmentent au deuxième semestre car les consommateurs achètent de nouveaux produits ou remplacent les anciens grâce aux réductions de prix sur les produits, réduction permettant de diminuer les inventaires des fabricants et se préparer pour la nouvelle année. Avec les Etats-Unis représentant 42% des exportations sud-coréennes au premier semestre, l’inquiétude se fait grimpante. Samsung, par exemple, qui comptait dépasser ses excellents résultats de 2010, va devoir suivre de près l’évolution de la crise, car plus de 60% de son chiffre d’affaires provenaient d’Amérique du Nord et d’Europe. Et les autres conglomérats doivent suivre, comme Hyundai Motor, STX , SK Group, Kia, LG, etc.
Industrie – La Corée du Sud est officiellement le second plus grand producteur mondial d’équipements en LED juste derrière le Japon, a annoncé le ministère de l’économie et du savoir hier. Depuis la commercialisation de son premier écran LED en 2009, la quatrième économie asiatique a grimpé rapidement les échelons quittant en vitesse sa 4e place mondiale. Pour la première fois, les échanges commerciaux sur ce produit ont été en surplus avec 4 140 milliards de wons (3.79 milliards de dollars) et les sociétés spécialisées dans les LED se sont démultipliées, passant de 295 en 2007 à 834 l’an dernier. Les revenus ont suivi avec 2 200 milliards de wons de ventes il y a 4 ans contre 6 900 milliards en 2010. Le gouvernement soutient cette industrie et souhaite développer les installations d’équipement LED hors zone urbaine, afin d’aider les fermiers et autres petits commerçants de campagne.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis