Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (2/3)

24 août

Économie – Le gouvernement ne veut pas que les économistes annoncent des prévisions économiques trop alarmantes. Un constat qui révolte bien entendu les experts du milieu. Morgan Stanley et Nomura Securities auraient par exemple été contactés et mis sous pression par des membres du gouvernement afin de ne pas publier des perspectives trop inquiétantes. Un économiste souhaitant garde l’anonymat a également révélé que « le ministère des finances a longtemps passé des coups de fils à plusieurs économistes afin de ne pas projeter de regard négatif sur l’économie coréenne ». Le gouvernement ne nie en aucun cas ces façons de faire, se justifiant même en insistant sur le fait qu’elle agissait si « les rapports des analystes étaient excessivement pessimistes et biaisés ». Il y a quelques jours, le président Lee Myung-Bak poussait les responsables financiers au gouvernement à bien expliquer à la presse étrangères et aux analystes que l’économie s’amélioraient au niveau de la base afin d’éviter un crash comme en 2008.
Étranger – Le nombre de crimes commis par des étrangers ne cessent d’augmenter si l’on en croit l’agence nationale de police, repris par le républicain Moon Hak-Jin du parti d’opposition. 8 086 crimes de type meurtre, kidnapping, vol et agression ont été commis par des non-coréens en 2010, un chiffre en augmentation de 22.2% par rapport à 2008 alors que le nombre d’étranger n’a augmenté que de 8.85% sur la même période, à 1.26 million de personnes. Il semblerait que les étrangers aient développé leur capacité à voler, 221 personnes ayant été arrêtées pour ces faits contre 133 deux ans plus tôt. Moon a profité de ces données pour critiquer le gouvernement qui a réduit les effectifs dans la police spécialisée sur les criminels étrangers, de 406 à 328. Les Chinois sont les plus concernés avec 59.1% des criminels entre 2008 et juillet 2011 (les Chinois représentent 49% des étrangers en Corée), suivi des Américains (5.49% pour une représentation de la population étrangère à 9.95%) et des Japonais (0.53% pour une représentation de la population étrangère à 3.56%).
Société – Les données sont là et plutôt déplorables pour un pays comme la Corée du Sud qui devrait avoir une des populations les plus vieilles du monde dans les 20 prochaines années. Le niveau de pauvreté chez les séniors atteint 45%, soit le plus haut niveau parmi les 34 membres de l’OCDE. Deux fois plus que le Japon (22%) et à 14 points de pourcentage du second, l’Islande. Cela en fait l’une des terres les plus inhospitalières pour les personnes âgées. Un grand nombre souffre d’abus de la part de leur environnement (enfants et voisins) et 160 sur 100 000 personnes âgées de plus de 75 ans décident de mettre fin à leur jour afin d’échapper à de mauvaises conditions de vie, un taux huit fois plus haut que la moyenne de l’OCDE (81.8 sur 100 000 entre 65 et 74 ans se suicident). Selon le ministère de la santé, les abus (violence physique et verbale, négligence, abandon) ont pris 50% entre 2005 et 2010, de 2 038 cas à 3 068 cas. Les demandes d’aides ont été multipliées par 3.5.
Culture – Les petits vendeurs des quartiers de Insadong et Jongno, très prisés par les touristes, ont trouvé un accord avec la ville de Séoul afin d’être relocalisés. Sur les 76 commerçants, 16 situés à des lieux de trafic intense seront déplacés d’ici le 19 septembre. Il aura fallu un an pour qu’un compromis soit trouvé entre les deux parties, après de violents combats (physique) au cœur de ces rues piétonnes. Les déplacements ne seront pas trop loin, avec 8 qui descendent plus bas dans Insadong, 5 qui remontent et 3 qui coulissent au centre. Si d’un côté les vendeurs savant qu’il sera difficile de poursuivre cette bataille et que les pertes sur les ventes vont se faire sentir prochainement, du côté de la mairie, on crie victoire. « Il n’avait pas le choix que de suivre nos directives. Ils ont virtuellement baissé les bras » se félicite Kim Oh-Hyeon, en charge du bureau sur le management des constructions.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis