Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (2/3)

30 août

Statistiques – La ville de Séoul a ressorti d’anciennes statistiques portant sur la société afin d’établir des comparatifs entre hier et aujourd’hui. Le nombre de résidents dans la capitale a par exemple été multiplié par près de trente en seulement 50 ans avec un nombre de résidents étrangers qui est passé de 8 772 en 1960 à 262 000 en 2010. Les naissances ont également bien évolué avec 256 nouveaux nés chaque jour en 2010 contre 557 en 1981. La ville de Séoul comptait également 2 955 divorces contre 21 768 trente ans plus tard. Le prix du plat populaire de pâte à la sauce noire a été multiplié par 24 entre 1975 et 2010 et un ticket de cinéma a pris une augmentation de 21.2%. Les prix de la viande et des bains publics ont été multipliés par 28.7 et 27.9 sur la même période, et le prix du bus est 24.4 plus élevé aujourd’hui. Le PIB de la capitale sud-coréenne est passé de 67 000 milliards de wons à 237 000 milliards de wons entre 1985 et 2009.
Industrie – Cela faisait 11 ans que ce n’était pas arrivé. Les dépenses en construction dans la péninsule ont chuté pour la première fois depuis 1999. Selon le bureau des statistiques coréen, les dépenses sur des projets de construction ont atteint l’année dernière 214 500 milliards de wons (199.4 milliards de dollars), soit une chute de 1.1% par rapport à 2009. Il y a onze ans, les investissements du genre perdaient -6.4%. Dans le privé, les affaires continuent avec +2.5% à 2 600 milliards de wons, mais le public (principalement les gouvernements locaux et organisations publiques) limite les projets (-6.8% à 5 700 milliards de wons). Les dépenses ont augmenté de 11.1% pour les projets d’ingénierie civile, alors que la construction de buildings a perdu -4.8%, tout comme les usines (-17.7%) et les projets d’aménagement du paysage (-3.5%).
Société – Une société spécialisée dans les rencontres a mené une enquête afin de déterminer les raisons à l’origine du fait que deux personnes ne s’entendaient pas lors d’une rencontre à l’aveuglette (blind date). Sur les 1 000 personnes interrogées (500 hommes et 500 femmes), 61% des hommes estiment qu’une rencontre de ce type n’est jamais plaisante lorsque la femme ne donne pas de réponse pour une rencontre, suivi de 24.2% des hommes qui n’apprécient pas les femmes qui ne posent que des questions sur le compte en banque de l’homme, 9% pour les femmes qui ne disent rien et 4.8% pour celles qui sont en retard. Les femmes évoquent les mêmes raisons avec 55.6% qui n’aiment pas les hommes ne répondant pas à la demande de rencontre, suivi de 34.8% pour ceux qui sont en retard, 6.2% pour les silencieux et 3.4% pour ceux qui ne font l’effort de bien s’habiller. 54% des hommes et 72% des femmes s’estiment capable de savoir le type de personne qu’il y a en face d’eux en seulement 30 secondes…
Automobile – Chung Mong-Koo, à la tête du groupe Hyundai Motor, premier constructeur sud-coréen, est devenu le plus grand donateur de Corée du Sud le weekend dernier en offrant ses actions, soit pas moins de 500 milliards de wons (462 millions de dollars), aux personnes les plus pauvres et aux personnes talentueuses. Chung a indiqué qu’il souhaitait « contribuer à soutenir les futurs talents issus de familles peu privilégiées en leur donnant de meilleures opportunités d’éducation ». La donation représente en fait 2.63 millions d’actions du groupe Hyundai Glovis et est versée à Haevich Social Contribution Culture Foundation, une organisation créée sur l’initiative de Chung.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis