Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ? (3/3)

05 août

Musique – L’un des titres de l’été est à n’en pas douter « Bubble Pop » de la chanteuse (Kim) Hyun-A (19) du groupe 4Minute. Malheureusement, son clip et ses concerts ne semblent pas plaire à la Commission coréenne de la radiodiffusion qui demande officiellement que les danses illustrant cette musique disparaissent des écrans, dénonçant des attitudes obscènes dans la chorégraphie de la jeune fille. Voir le clip ci-dessous :


Éducation – Le service de surveillance financière a rapporté que 47 945 étudiants sud-coréens avaient emprunté pas moins de 79,46 milliards de wons à 40 selon les données récoltées à la fin du mois de juin, ce qui représentent un montant 40.4% plus élevé que l’an dernier et un nombre d’étudiants à +57.2%. Les raisons : coûts d’inscription aux universités trop élevés (33,68 milliards de wons) et survie financière (19,68 milliards de wons) face au chômage qui touche les plus jeunes (7.6% pour les 15-29 ans). Mais au-delà des emprunts, ce qui inquiète la commission, c’est le nombre de jeunes étudiants qui ne pourra pas rembourser leurs dettes. Entre 2007 et 2010, le nombre d’étudiants n’ayant pu rembourser les emprunts est passé de 3 785 à 26 000, près de 7 fois plus.
Automobile – Les voitures étrangères continuent de cartonner dans la péninsule avec un mois de juillet à +1.2% par rapport à juin et +15.6% par rapport à juillet 2010 avec 60 523 voitures vendues dans les concessions. BMW tient le volant avec 2 274 unités parties, suivi comme d’habitude par Mercedes-Benz (1 522) et Volkswagen (1 106), le fameux trio teuton. Les poursuivants se débattent tant qu’ils peuvent avec Audi (941), Toyota (473), Mini Cooper (355) et Lexus (328). Les voitures luxueuses ont également bien marché avec 16 Bentleys et une Rolls-Royce vendues en juillet. Parmi les modèles qui marchent le mieux, les BMW 520d et 528 sont en tête suivi de la Mercedes E300.
Corée du Nord – Les services de police de Corée du Sud ont mis la main sur un réseau de piratage Internet entre sud-coréens et nord-coréens. Un gang de criminels sud-coréens recrutait des pirates informatiques nord-coréens formées à Pyongyang et, en échange de leur assurer un logement en Chine, les poussait à pirater des jeux vidéo en ligne et voler des objets virtuels revendus sur la toile. Cinq personnes ont été arrêtées dont un sino-coréen de 40 ans en charge du recrutement des nord-coréens. Neuf autres sous poursuivies et 2 recherchées.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis