Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Investissements records à l’étranger pour la Corée

25 février

Investissements – La Corée du Sud s’internationalise. Ce n’est pas une nouveauté. Et les chiffres le prouvent. Les investissements de la Corée à l’étranger ont encore atteint un record au quatrième trimestre de l’année dernière. D’après la banque centrale, les entreprises locales qui ont acheté des parts dans des sociétés à l’étranger, élément majeur des investissements directs étrangers, ont totalisé pas moins de 10.2 milliards de dollars entre octobre et décembre. Parallèlement, les investissements étrangers en Corée ont eux chuté, un danger pour le marché de l’emploi local d’après les experts. Ils seraient ainsi passés de 2.1 milliards de dollars au troisième trimestre à seulement 1.2 milliards de dollars au dernier trimestre. L’investissement en capital net est resté à 5.8 milliards de dollars durant le trimestre. La banque centrale estime que les entreprises coréennes s’internationalisent de plus en plus, n’hésitant pas à délocaliser leur site de production et à acheter des parts dans des entreprises étrangères. Mais, un peu comme dans tous les pays aux économies avancés, elle perd de son sex appeal en terme d’attraction des IDE : coût du travail en augmentation et marché local limité. La banque indique par ailleurs que le boom de la construction en fin d’année dernière est également pour beaucoup à ces bons résultats. Les investissements pour des constructions sur du long-terme ont fleuri. De quoi boosté à coup de plusieurs milliards les IDE coréens. En répartition des investissements en capitaux, la Corée atteint 1.36 milliards de dollars en octobre, 2.4 milliards en novembre et 5.4 milliards en décembre. Un peu plus bas que les statistiques de la Banque de Corée, les méthodes de calculs variant quelque peu.
Arosmik, le 25 février 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis