Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

L’iPhone, deuxième révolution IT en Corée du Sud

08 février

Télécom – Selon les experts de l’IT en Corée, l’iPhone serait en train de créer une deuxième révolution des technologies de l’information, son entrée sur le marché coréen ayant créé un nouveau marché de l’IT équivalent à 2.22 milliards de dollars. D’après le centre de recherche de l’opérateur KT, Digieco, le marché des contenus logiciel devrait croître de 470 milliards de wons grâce à de nouveaux investissements agressifs pour répondre à l’ouverture du marché engendré par l’iPhone. Le marché des données sans-fils devrait prendre 1.9 trillion de wons boosté par le développement de contenus variés et de nouveaux appareils. 4 900 emplois devraient voir le jour dans le logiciel et le contenu, surtout lorsque l’on regarde la croissance rapide des smart-phones qui en taux de pénétration sur le marché total des mobiles est encore très bas en Corée (1%) comparé aux USA (10%). Selon KT, l’arrivée de l’iPhone devrait permettre de voir les prix des smart-phones diminués de manière conséquente. Le taux de pénétration pourrait rapidement atteindre 17% (2012 ?). Dans les services, les applications se développent également. 17 banques commerciales développent de nouveaux services pour les smart-phones durant le premier semestre 2010. Sur la publicité mobile, le marché devrait passer de 9.8 milliards de wons à 41.9 milliards de wons. Yongsan en profite déjà. Le marché de l’électronique de Séoul qui connaissait une baisse d’activité se transforme en réparateur géant de smart-phones au fil des semaines. La politique de SAV mise en place par Apple n’étant pas du goût des utilisateurs d’iPhone, ceux-ci viennent à Yongsan faire réparer leur appareil. Et c’est par dizaines que ceux-ci viennent dans les boutiques de Yongsan de manière quotidienne. En utilisant des pièces chinoises, les revendeurs font payer la réparation entre 30 000 et 150 000 wons. Seul souci, un appareil réparé à Yongsan n’est plus pris en charge par le SAV d’Apple. De son côté, SK Telecom, leader des télécom et grand rival de KT surtout depuis le lancement de l’iPhone, a fait savoir par la voix de son président, Jung Man-Won, que l’iPhone n’était pas une crainte. « J’ai entendu dire qu’Apple était plus compétitif que Google. Cela est seulement du à son entrée rapide sur le marché » rappelle-t-il, s’inquiétant davantage de Google que d’Apple, qui selon lui est beaucoup plus puissant avec son système Android.
Arosmik, le 08 février 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis