Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

« Jour de grand nettoyage » à Séoul un mercredi par mois

05 février

Séoul – Le G20 qui n’aura lieu que mi-novembre à Séoul est déjà dans la tête de beaucoup de monde. Cela sera une des rares occasions de briller (ou non ?) aux yeux du monde entier. La ville de Séoul compte déployer d’importants moyens pour faire de la capitale Sud-coréenne le point de mire de la planète pour la fin d’année. Comme si le fait d’être la capitale mondiale du design pendant une année ne suffisait pas. Objectifs : propreté, logements, transports et services d’interprétariat. 10 000 personnes sont attendues pour ce 5e sommet en Corée du Sud, dont les Chefs d’Etats des plus grands pays, les directeurs des plus grandes organisations internationales, et plus de 3 000 journalistes. Après le troisième mercredi du mois choisi pour pousser les employés du ministère de la santé à rentrer chez eux afin de relancer la fécondité et améliorer la vie de la famille, voici que Séoul décrète que le quatrième mercredi du mois sera celui du « Grand Nettoyage », poussant les citoyens à sortir dans la rue pour nettoyer volontairement les trottoirs. Parallèlement, le maire de Séoul souhaite nettoyer les égouts de la ville afin d’éviter toute odeur nauséabonde lors du sommet du G20. Les réserves d’eaux usées à usage unique des plus grands buildings seront également vérifiées pour éviter tout souci. Au niveau de l’emplacement, le COEX (l’un des plus grands centres de conventions d’Asie) devrait accueillir le sommet. Tout ce qui concerne les fils électriques et autres systèmes sur le sol devraient être enterrés. La ville a du travail ! Dès octobre, la ville proposera 15 bus électriques qui feront des trajets autour du COEX, afin de montrer le côté « eco-friendly » de Séoul. 55 véhicules électriques seront disponibles pour les visiteurs qui souhaitent se rendre de leur hôtel au COEX. Les taxis pour les étrangers seront plus du double en novembre, passant de 226 à 500. 1 000 personnes parlant des langues étrangères seront présentes dans 25 stations de métros de la ville et 165 arrêts de bus. Des services spécifiques aux étrangers seront mis en place dans les 75 hôtels de classes premium de Séoul. Qui a dit que le maire voulait se faire réélire en juin ? Qui a dit que Séoul, ce n’était que de l’image ?
Arosmik, le 05 février 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis