Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Les problèmes de visas se multiplient en Corée

10 février

Société – Si les étrangers détestent vraiment quelque chose en Corée du Sud, ce sont les problèmes de visas et de passeport. La commission des droits civiques et de l’anti-corruption (ACRC) révèle cela dans la liste des problèmes auxquels doivent faire face les étrangers, suite à une pétition lancée sur son site Internet inauguré en 2008 (www.epeople.go.kr). Outre les visas, tout ce qui touche aux questions de conditions de travail (distribution des salaires en retard et licenciement abusif) semble aussi perturber les étrangers. La question des visas concernaient sur la pétition plus de la moitié des 627 étrangers ayant participé (54.1%). Depuis le mois de juin, la commission a ouvert une partie spécifique où les étrangers peuvent proposer des pétitions en trois langues (anglais, chinois et japonais). Les vietnamiens ont également une partie les concernant depuis décembre, la communauté vietnamienne étant de plus en plus importante dans les campagnes de part les mariages entre hommes coréens et vietnamiennes. Sur le sujet du droit, 98% estiment avoir des soucis sur les conditions de travail et seulement 2% se plaignent des conditions de jugements lors de poursuites judiciaires ou d’accusations. Au niveau des personnes participants à ces pétitions, les Américains sont les plus nombreux avec 115 cas, suivis des Canadiens avec 72cas et les Chinois avec 55 cas. Bien entendu, l’anglais reste la langue la plus utilisée aujourd’hui avec 5456 cas contre 36 en chinois et 20 en japonais. La commission devrait continuer à améliorer ses services en définissant de nouvelles langues étrangères accessibles sur son site, les langues proposées étant fonction du nombre d’étrangers de tel ou tel pays installés en Corée du Sud.
Arosmik, le 10 février 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis