Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

2018, une date clé pour les seniors

08 février

Société – 2018 sera le tournant de la Corée du Sud selon Cheng Un-Tai (ci-contre), président de l’association coréenne des citoyens séniors à la fédération métropolitaine de Séoul. La Corée du Sud deviendra une société « super-âgée » d’ici 2018, date à laquelle 20% de la population Séoulite sera représentée par des citoyens séniors. La priorité semble donc être la création d’emplois pour les personnes du « troisième âge », car aujourd’hui, les personnes au-delà de la soixantaine sont toujours en phase ascendante de leur vie et veulent profiter au maximum. Leur offrir un travail serait également leur offrir le sentiment de contribuer au développement de la Corée. D’après Cheng, les séniors sont prêts à travailler dans les milieux sociaux sans pour autant être payés. La crainte monte du côté des séniors qui ont peur d’être considérés comme un fardeau de la société, fardeau pour lequel le gouvernement devra trouver des moyens pour financer les assurances santé et autres nécessités en termes de soins. Depuis 1997, Cheng, aujourd’hui âgé de 77 ans, enchaîne les réélections à la tête de cette association qui représente tout de même plus d’un million de séniors sur Séoul. Il travaille depuis des années pour créer des emplois pour les plus âgés avec des programmes uniques offrant en moyenne 100 000 nouveaux emplois annuellement. Il est à l’origine des séniors que vous pouvez voir dans le métro depuis 2004 et qui « assurent » la sécurité des passagers. De 304 en 2004, ils sont aujourd’hui 850 à être payés 170.58 dollars par mois. Cheng est également à l’origine d’un système de simulation lancé en 2006 qui permet aux citoyens de comprendre les difficultés des personnes âgées. 6 300 personnes ont fait le test l’an dernier. Cela permet une prise de conscience collective sur le sujet. Son prochain objectif sera de mettre en place une convention internationale pour prouver au reste du monde que les citoyens séniors peuvent être utiles à la société. La Corée du Sud, qui est entrée dans le groupe des nations vieillissantes en 2000 (nations dont 7% de la population est représenté par les séniors), compte aujourd’hui pas moins de 5.8 millions de séniors (plus de 65 ans). La portion des séniors sur le reste de la population devrait exploser dans la prochaine décennie, passant de 10.3% en 2008 à 14.3% en 2018 et 20.8% en 2026.
Arosmik, le 09 février 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis