Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Séoul veut devenir la capitale de la 3D

11 février

Technologies – Séoul est la capitale mondiale du design en 2010. Et si elle devenait capitale mondiale de la 3D pour l’année prochaine. En investissant près de 4 millions de dollars pour supporter l’industrie de la trois dimensions et de la production cinématographique dans ce secteur, la ville de Séoul donne le ton. En focalisant son énergie sur la DMC (Digital Media City), ville-cluster IT en plein développement dans l’ouest de la capitale Sud-coréenne, Séoul souhaite voir naître d’ici huit mois un centre de support pour l’industrie 3D ainsi qu’un centre d’où sortiraient de nombreux spécialistes de ce secteur d’avenir. Pour ces deux centres, ce seront 2.68 millions de dollars qui seront investis. L’objectif est dans un premier temps de renforcer la compétitivité des entreprises coréennes sur la 3D. Une vingtaine de PME devrait être hébergée dans ce centre, la ville fournissant les équipements, le personnel ainsi que les outils marketing nécessaires. Pour le centre d’éducation, l’objectif premier sera d’apprendre aux étudiants à transformer de la 2D en 3D. Séoul compte sortir 6 000 spécialistes de la 3D d’ici 2014 pour favoriser l’industrie en pleine expansion dans ce domaine. Rappelons que les premières télévisions 3D grand public arriveront cette année sur le marché coréen. Si l’on prend également le fait que de nombreux films de productions américaines vont devoir être transformés de la 2D à la 3D, la Corée du Sud pourrait remporter un certain nombre de contrats juteux avec les firmes américaines. Séoul réserve le reste de son investissement pour la création de contenus : jeux en 3D, films animés, contenus culturels. L’objectif sera de détecter les meilleures histoires pouvant être utilisées à travers la technologie 3D. 500 « designers de contenus » devraient apparaître d’ici 2014 également. La ville va jouer à l’international sur ce secteur en créant des subventions à hauteur de 86 000 dollars pour inciter les entreprises américaines à se servir de la Corée du Sud en tant que sous-traitant.
Arosmik, le 12 février 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis