Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

La publicité coréenne est très influente

03 février

Société – Si vous vous demandez encore quelle est la meilleure façon de communiquer pour vendre vos produits en Corée, la KOBACO (Korea Broadcasting Advertising Corporation) vous donne la réponse : les publicités génèrent 18% des revenus lors de la vente d’un produit. En prenant 30 catégories clés de produits dont 19 biens de consommations fréquentes (nouilles coréennes, café, etc.) et 11 biens de consommations durables (communications mobiles, assurances, etc.) et en analysant les budgets publicités utilisés pour chacun d’entre eux, il s’avère que la publicité sur les six grands médias du pays (télévision terrestre, radio, journaux, magazine, télévision câblée et Internet) contribue à hauteur de 18% des ventes de ces produits. Cela prouve à quel point la publicité peut influencer le consommateur coréen. Le média le plus influent est bien entendu la télévision terrestre qui avec 8.8% (soit 48.9% du total des six médias) conditionne les achats des spectateurs. Pour la télévision, les produits cibles sont la communication mobile (par exemple les publicités de l’opérateur SK Telecom et son Babidibabidibou), les fonds de placement (par exemple Bankis, Mirae Assets), les cosmétiques pour femme (les cosmétiques français et coréens multiplient les publicitiés), les équipements portables (que ce soit les téléphones ou ordinateurs portables des géants Samsung et LG), le lait (l’utilisation de la patineuse Kim Yu-Na fut un gros coup publicitaire pour Maeil Milk), et la bière (avec de nombreuses stars utilisées comme Big Bang pour Hite ou Kim Seon-a et Lee Seung-ki pour Max). Pour les journaux, les publicités pour les fonds de placement et les véhicules de type moyenne et grande berline sont les plus influentes. Sur Internet, ce sont plutôt les publicités pour les réseaux de communication sur la toile et les films qui poussent à la consommation. Le marché de la publicité qui a chuté de 13% en 2009 devrait rebondir de l’ordre de 9% cette année à 7.6 trillions de wons (6.5 milliards de dollars) avec le retour à la consommation après la période délicate de ces deux dernières années et les grands événements sportifs, que ce soit les Jeux Olympiques d’Hiver ou la Coupe du Monde de Football 2010 en Afrique du Sud.
Arosmik, le 03 février 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

3 avis

  1. Bonjour
    J'aime beaucoup votre article et j'aimerai l'utiliser pour mon blog sur la communication en Asie:
    http://comasie.wordpress.com/
    en vous citant bien sûr

    J'attend votre accord
    Bonne continuation, j'adore votre site

    RépondreSupprimer
  2. Je vous remercie. Si vous citez mon article, je souhaiterais en effet avoir un lien vers mon blog en bas de votre post.
    Bon courage pour votre blog qui apparemment n'est pas encore lancé.

    RépondreSupprimer