Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Moins de salaire et retraite repoussée

24 février

Société – La retraite est l’une des interrogations majeures de la Corée pour les années à venir. Avec une population de plus de 65 ans estimée à 20% d’ici une petite dizaine d’années, la problématique des retraités arrive à grand pas. Le gouvernement a donc décidé de lancer une nouvelle politique pour le secteur public : wage peak system. L’objectif est simple. Réduire les salaires des employés mais étendre l’âge de la retraite. Pour Lee Myung-Bak, le temps est venu de plancher sérieusement sur les conditions d’extension de l’âge de la retraite car ce système permettra de ne pas étendre l’âge sur d’autres postes. Dès le mois de mars donc les entreprises publiques devraient pouvoir appliquer ce nouveau plan. Le ministère de la stratégie et des finances planchent depuis un an sur ce nouveau système de salaires pour les institutions publiques. Du côté de la critique de ce plan, on retiendra par exemple que le secteur public se doit de toute manière de réduire 35 000 postes d’ici 2012 d’après le plan de réforme du public. Pour KEPCO, le système est déjà en place. Le géant spécialiste de l’énergie électrique a reçu l’accord du gouvernement pour appliquer le « wage peak system » dès juillet 2010. Les entreprises pourront sélectionner les personnes entrant dans ce nouveau système afin de ne pas limiter l’embauche de jeunes diplômés. Sur les 101 institutions publiques recensées en Corée, seules 27 ont aujourd’hui adopté un plan du même genre à fin 2009. D’après le gouvernement, une personne qui aura 55.84 ans aura la possibilité de choisir d’étendre son âge de la retraite de 3.3 années. Les entreprises publiques n’ayant pas adopté l’ancien régime devront à partir d’avril prendre en considération le nouveau plan du gouvernement.
Arosmik, le 23 février 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis