Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Des maisons ubiquitaires dès 2011

08 février

Technologies – Dans le style « toujours plus vite » ou « nous sommes les premiers », la Corée du Sud développe dès cette année pour un premier lancement l’année prochaine les systèmes de réseaux ubiquitaires pour la maison. « Ubiquitous » est l’un des mots en vogue depuis le lancement du plan de « Croissance Verte » : U-City, U-Space, U-Station, U-Park, etc. Il ne sera plus seulement un mot, mais il sera un fait dès 2011. Et les réseaux intégrés aux foyers ne serviront pas qu’à fermer les fenêtres ou activer à distance le chauffe-eau. Tout ce qui est dans la maison pourra être contrôlé par les propriétaires, qu’ils soient à l’intérieur ou à l’extérieur. Selon le ministère de l’économie et du savoir, qui a décidé de préparer les standards dès cette année, « il ne faudra attendre que quelques petites années avant de voir entrer dans nos villes des applications futuristes de ce genre ». Les réseaux de la maison pourront être connectés aux équipements du foyer ou à tout autre objet de n’importe où et n’importe quand. La priorité du gouvernement est donc de standardiser les réseaux des foyers. C’est, selon le gouvernement, ce qui jusqu’à aujourd’hui empêchait de mettre en place quelconque réseau de ce genre. Les foyers utilisent dès réseaux et des technologies de communication différents. Dès 2011, tout nouveau building devra être équipé avec ces systèmes qui ont été développés par l’ETRI (Institut de recherches en électroniques et télécommunications). Pour permettre de rentrer dans une phase d’applications massives des réseaux ubiquitaires, les anciens appartements pourront mettre à jour leur réseau gratuitement. Des foyers habitants dans des appartements Samsung C&T utilisent aujourd’hui des réseaux télécom Samsung et n’ont pas la possibilité de se connecter à un réseau LG. La priorité est donc de tacler et mettre tout à plat. L’objectif de l’année 2015 pour voir la majorité des foyers connectés n’est peut-être pas irréalisable. Et d’ici là, de nouvelles applications majeures devraient voir le jour comme la télé-médecine ou la télé-thérapie. D’après les experts, le marché devrait exploser passant de 83 milliards de dollars en 2008 à 152 milliards de dollars en 2012.
Arosmik, le 08 février 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis