Corée du Nord : Recensement à Pyongyang

24.10.11

Corée du Nord – Le Weekly Chosun, hebdomadaire sud-coréen, a réussi à mettre la main sur une série de statistiques concernant plus de deux millions de résidents à Pyongyang, des données compilées en 2005 par le département de sécurité d’Etat de Corée du Nord, fait rare tant il est difficile d’obtenir des informations sur la population nord-coréenne.

Parmi les 2 108 032 résidents, aucun n’a moins de 17 ans à savoir l’élite militaire de la capitale, aucun n’est membre de la famille du « Cher Leader » Kim Jong-Il et auc
un n’est un soldat issu de la campagne et qui opère à Pyongyang. La liste intègre cependant une catégorie de population issue de quatre quartiers qui jusqu’à l’an dernier était encore exclu de Pyongyang par les experts sud-coréens de la Corée du Nord. Le ministère de l’unification analysait en février dernier que la population de la capitale nord-coréenne avait chuté de 500 000 personnes suite à une restructuration administrative de la ville, mais la liste obtenue montre que seulement 197 000 adultes vivaient dans ces quatre quartiers en 2005.

Bref, il est difficile d’imaginer que 300 000 personnes se sont volatilisées (même en prenant en compte les enfants non-listés). Un fait surprenant de cette liste est le ratio homme-femme : 1.22 million de femmes sont enregistrées contre seulement 870 000 hommes. Surprenant ? Pas tant que ça tant l’on sait à quel point les hommes nord-coréens doivent servir dans le corps armée du pays et ne sont ainsi pas comptabilisés dans ce recensement. Idem, les femmes sont souvent appelées en masse à venir dans les villes pour des rassemblements en nombre sur la demande du « Cher Leader ».

Cela recoupe ég
alement avec le témoignage d’un transfuge, ancien fonctionnaire de haut-rang nord-coréen, en 2007, qui expliquait que 6 citoyens de Pyongyang sur 10 étaient des femmes, les hommes étant dans la banlieue de la capitale alors que les femmes et l’élite réside dans le centre-ville, ces premières étant appelées à faire de nombreux événements pour la masse populaire. Les données montre par ailleurs que l’âge moyen du mariage est de 27 ans et que 80% de la population listée est mariée. 410 000 personnes, soit 20% de la population totale, n’est pas mariée mais sous l’âge de 27 ans. Les divorces ne comptent pour 1% de la population. Plus d’un tiers de citoyens de la capitale sont membres du parti, un ratio élevé, le pays comptant selon les analystes 2 millions de membres du parti.

Un transfuge révélait au Weekly Chosun récemment qu’il était difficile pour un non-membre du parti de vivre à Pyongyang. « Ils sont de plus en plus nombreux à vouloir être membre, car c’est un véritable honneur ». La liste énumère également 124 étrangers issus de 15 pays (Japon, USA, Chine, Russie, République Tchèque, Canada, France, Liban, etc.). Les Japonais sont les plus nombreux avec 86 personnes listées et quasiment une personne de chaque pays européen vit à Pyongyang.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis