Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Corée du Sud : un portable à partir de 10,4 ans

10 octobre

Télécom – La Corée du Sud est de loin l’un des pays les plus avancés en termes de télécommunications. Avec un taux de pénétration sur Internet bien au-dessus du reste du monde, la Corée possède également deux des plus grands fabricants d’appareils de téléphonie mobile, Samsung et LG. Mais comment sont utilisés ces appareils ? Et à partir de quel âge ? C’est un peu ce qu’a voulu savoir l’Université de Médecine de Dankook. En allant interroger 6 052 élèves de classes élémentaires, de collèges et de lycées, l’université a souhaité comprendre à quel point le téléphone était devenu essentiel dans la vie du tout un chacun. Les conclusions feraient presque peur : 96.6% des lycéens, 96.4% des collégiens et 82.7% des élèves de primaires sont en possession d’un téléphone portable en Corée du Sud. En moyenne, ces jeunes coréens dépensent par mois 27 290 wons de télécommunications. La moyenne pour l’achat d’un premier téléphone portable pour les élèves de primaire est de huit ans. Elle passe à 10 ans pour les collégiens et à 12 ans pour les lycéens, montrant que la société souhaite de plus en plus tôt faire profiter les enfants des joies de la téléphonie mobile. L’enquête révèle que plus de 30% des élèves interrogés passent plus d’une heure par jour à utiliser leur téléphone. Au primaire, 54.4% l’utilisent moins d’une demi-heure, près de 30% des collégiens l’utilisent entre 30 minutes et une heure, et la quasi-totalité des lycéens l’utilisent entre une et trois heures par jour. Ces données ont été rendues publiques par le député Kim Choon-Jin, membre du parti démocrate, parti d’opposition, dans le cadre d’un audit du ministère de l’éducation. Au niveau des appels, les élèves passent deux à cinq appels par jour pour une moyenne de une à cinq minutes pour 51.3% d’entre eux. Moins de 50% utilisent des kits main-libre et 61.2% placent le téléphone dans leur poche. 9.9% des plus jeunes, 19.9% des collégiens et 28.7% des lycéens estiment qu’ils rencontrent des difficultés à se concentrer en classe à cause de leur téléphone. Ils ne sont d’ailleurs pas tous contre une interdiction à l’école : 47.8% des élémentaires, 25.9% des collégiens et 21% des lycéens seraient d’accord.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis