Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Corée du Sud : Blizzard disparait du monde nocturne

25 octobre

Loisirs – Le gouvernement pourrait bien mettre en colère la planète « Starcraft » le 20 novembre prochain. En imposant une mesure visant à empêcher les moins de 16 ans à jouer aux jeux vidéo en ligne entre minuit et 6h du matin afin de remédier au problème récurrent de l’addiction, le gouvernement n’a peut-être pas compris qu’il serait impossible pour Blizzard, le groupe détenant le jeu « Starcraft », de couper l’accès à une certaine catégorie de population et que, de fait, la société américaine devrait interdire l’accès à son jeu, l’un des favoris du marché, toutes les nuits à compter du 20 novembre prochain.

Dans un communiqué, Blizzard a annoncé qu’elle n’avait d’autre choix que de couper l’accès au jeu à toutes les adresses IP de Corée du Sud entre minuit et 6 heures, rien ne permettant de déterminer l’âge exact des joueurs. La filiale coréenne de la firme ne prévoit par ailleurs pas de développer un système allant dans ce sens sur son serveur classique. Si « Starcraft » est le symbole de la marque Blizzard, il en sera de même pour tous les autres jeux en ligne à commencer par « Diablo II » et « Warcraft II ». Les personnes pourront jouer mais n’auront aucun accès au Battle.net. L’annonce fait beaucoup parler
au sein du groupe, le vice-président des technologies online de Blizzard, Robert Bridenbecker, en ayant fait l’un de ses thèmes principaux lors de son discours au Blizzcon, la convention annuelle qui célèbre les franchises du groupe. De leur côté, les joueurs sont plus que déçus et attendent de Blizzard Korea un geste, une solution pour surpasser cette directive politique.

« Ce n’est vraiment pas bon » s’inquiète Kim Seung-Hyun de la coopération des cybercafés en Corée, qui estime au passage que la mesure frappe en fin de compte tous les joueurs de jeux online et pas uniquement les mineurs. Les joueurs multiplient les pétitions pour pousser Blizzard à développer un système permettant d’autoriser les plus de 16 ans à accéder aux différents jeux en pleine nuit. La firme américaine pourrait bien perdre un certain nombre de joueurs si aucune réaction n’a lieu d’ici le 20 novembre, les utilisateurs dénonçant une sorte d’irresponsabilité de la part de Blizzard envers ses principaux contributeurs, les joueurs.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis