Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Corée du Sud : A qui la Mairie de Séoul ?

25 octobre

Politique – La candidature de Park Won-Soon (ci-contre, à droite) a pris encore un peu plus de poids hier, alors qu’auront lieu demain les élections pour le siège de la mairie de Séoul. Le candidat, se présentant comme celui du camp libéral unifié, a vu son ami Ahn Cheol-Soo (49, ci-contre, à gauche), mentor du monde de l’IT en Corée, lui apporter son soutien. C’est Ahn que la population voulait voir siéger à la mairie lorsque Oh Se-Hoon à quitter ses fonctions en septembre. Et c’est Ahn qui refusé de se lancer dans cette campagne, apportant dès le début son soutien à Park Won-Soon. Cette nouvelle apparition au siège du parti libéral ce lundi, à deux jours de l’élection, ne sert qu’à une chose : valider la tendance actuelle qui envoie Na Gyeong-Won, candidate pour le GNP, parti au pouvoir, dans les cordes et Park Won-Soon au sommet de la capitale sud-coréenne.

« Je suis sûr qu’il gouvernera la ville de manière censée permettant à chaque citoyen de se rêver un futur propre à eux-mêmes » a souligné Ahn Cheol-Soo. Il a également remis une lettre à son ami Park appelant à un maximum de votes dans les urnes ce mercredi. Citant Rosa Park, activiste afro-américaine pour les droits civiques qui refusa de laisser son siège dans un bus à un passager blanc en 1955, et évoquant le « symbole de la participation », Ahn y écrit que « le pouvoir de faire changer les choses vient par de petites actions » et il invite toute la population à venir voter avec lui. Cet entrepreneur-professeur devenu un modèle pour une grande partie de la population sud-coréenne espère faire pencher la balance, alors que les dernières enquêtes montrent une compétition très serrée entre les deux candidats.

L
e camp libéral a accueilli cette intervention de Ahn comme une excellente nouvelle, voyant là une solution pour ramener les supporters de Park qui se seraient laissés « berner » par le camp de Na Gyeong-Won. De son côté, le parti démocrate estime que l’intervention de Ahn n’aura pas un très gros effet mais que, dans une campagne aussi serrée que celle-ci, elle permettra de ramener les voix nécessaires pour vaincre le parti au pouvoir. Na Gyeong-Won a de son côté déclaré que l’action d’Ahn Cheol-Soo n’aurait aucun effet, tout le monde étant au courant de son soutien à Park Won-Soon. Le président du Grand Parti National, Hong Joon-Pyo, a jugé déplacer ce déplacement au siège du parti libéral de Ahn Cheol-Soo, demandant au professeur de « quitter ses fonctions s’il veut faire de la politique ».

Bref, la réponse demain soir dans les urnes de Séoul pour découvrir le ou la nouvelle maire de la capitale de Corée du Sud.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis