Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Quoi de neuf en Corée du Sud ?

10 octobre

Télécom – La commission des communications en Corée du Sud a déclaré que la barre symbolique des 20 millions de smartphones dans la péninsule devrait être dépassée au cours du mois de novembre. A l’heure actuelle, la Corée compte 18,83 millions d’utilisateurs de smartphones, avec 9,5 millions chez le premier opérateur SK Telecom, 6,32 millions chez Olleh KT et 3,01 millions chez LG U+. La barre des 15 millions a été dépassée en juillet dernier. Le nombre de souscription journalière moyenne chez les trois opérateurs réunis est de 45 000. Si un tel niveau est maintenu dans les semaines qui viennent, les 20 millions pourraient être atteints dès octobre. Le nombre de téléphones enregistrés dans la péninsule à fin août est de 51,96 millions, signifiant au passage que 40% des équipements mobiles utilisés en Corée sont des smartphones.
Culture – Pour son dernier concert « Last of the Best » avant son service militaire, le chanteur Rain (29) a fait très fort au niveau de la provocation en effectuant une danse pleine de sens sur scène, devant des milliers de spectateurs. Un choix que les médias ont du mal à comprendre tant l’image de ce chanteur-danseur est bonne auprès de l’opinion publique.
Industrie – Samsung Electronics dépasse ses objectifs. Le fabricant d’électronique sud-coréen a enregistré sur le troisième trimestre un profit sur opérations de 4 200 milliards de wons (3.6 milliards de dollars) pour des ventes équivalent à 41 000 milliards de wons, bien au-dessus des 3 400 milliards de profit estimés pour la période. Si le chiffre d’affaires est en augmentation de +1.9% par rapport à l’an dernier, les profits chutent de 13.6%. Sur les trois premiers trimestres, les ventes de Samsung Electronics ont atteintes 117 420 milliards de wons, en augmentation de 4.1%, mais le profit sur opération du groupe chute sur les neuf premiers mois de 23.7% à 10 900 milliards de wons.
Mode – La minirobe à queue de pie, voici la nouvelle mode dévoilée par une pléiade de starlettes sur les tapis rouges du festival international du film de Busan 2011. Et la palme va à la jeune actrice Yu In-Na (29) qui pour la soirée de l’APAN, le réseau des acteurs d’Asie-Pacifique, a choisi une minirobe blanche à queue de pie ornée d’accessoires en brillants (bracelets, chaussures).
Politique – Cheong Wa Dae, le palais présidentiel, a déclaré qu’une résidence de 2 600 mètres carrés serait construite du côté de Naegok-dong pour le président Lee Myung-Bak, sa famille, son service de sécurité et son secrétariat, au terme de son mandat. Le gouvernement et le premier fils du président ont dépensé la coquette somme de 4,2 milliards de wons (3,56 millions de dollars) pour cette bâtisse. Mais un scandale est en train de voir le jour alors que les médias auraient découvert que l’achat du terrain était fait sous le nom du fils du président, Lee Si-Hyeong. L’opinion publique souhaite avoir des explications sur le montant de 1.1 milliards de wons sorti par le fils de 34 ans qui n’est censé toucher que 40 millions de wons par an, revenu obtenu dans la société où il travaille.
Police – L’agence nationale de police a annoncé le lancement début octobre de plusieurs changements dans le système d’incarcération des détenus. Les femmes emprisonnées pourront par exemple prendre soin de leur enfant de moins de 18 mois dans leur cellule. De même, une femme enceinte arrêtée et identifiée ne pourra être menottée ou attachée lors d’un transport effectué par la police. Jusqu’à aujourd’hui, seuls les séniors de plus de 65 ans, les handicapés et les personnes malades étaient concernés par cette procédure. Les femmes auront accès à des installations spécifiques pour leurs enfants au sein des établissements pénitentiaires. La police a également étendu la liste des objets interdits en cellule : lacets de chaussure, lunettes et produits médicaux.

Vous pourriez aussi aimer

1 avis

  1. Pour l'initiative envers l'incarcération des femmes enceintes, je trouve ça très bien! Elles doivent pouvoir élever leur enfant dans de bonnes conditions même si, c'est certain, elles doivent purger leur peine.

    RépondreSupprimer