Quoi de neuf en Corée du Sud ?

25.10.11

Tendance – Selon une enquête menée par le gouvernement métropolitain de la capitale sud-coréenne, Séoul, auprès de 1 984 personnes dont 952 anglophones, 870 parlant chinois et 162 japonais, le plat préféré des étrangers en Corée du Sud serait tout simplement la grillade de poitrine de porc, autrement dit le samgyeopsal. Plat le plus commun dans les restaurants coréens de barbecues, le samgyeopsal est nommé par 28.1% des étrangers comme le meilleur plat que propose la Corée du Sud. Le Kimchi (si l’on considère le chou fermenté comme un plat) prend la deuxième position avec 16.7% et le tiercé se conclut par le Toekbokki, des morceaux de pâtes de riz qui baignent dans une sauce pimentée, avec 15.8%. Le bibimpap ne prend que la quatrième position avec 11.6% des voix.
Consommation – Quels commerces réalisent les meilleures ventes en Corée du Sud ? De manière presque surprenante, les marques étrangères s’imposent de plus en plus dans le paysage coréen. Parmi les 20 magasins qui rapportent le plus, 16 sont situés dans la capitale et six sont les meilleures franchises mondiales des marques à savoir Lab Series (USA), Benefit (USA), Biotherm (France), Shu Uemura (Japon), Kiehl’s (USA) et Smoothie King (USA). Parmi les 20 magasins, 15 sont des commerces de produits cosmétiques, 2 vendent des produits pour les enfants et 3 proposent de la nourriture ou des boissons.
Emploi – Le portail d’emploi Job Korea révèle aujourd’hui que les salaires des employés des grands groupes coréens (33 000 employés des 1 000 entreprises leaders en Corée) ont pris en moyenne +6.8% en 2011. Le salaire annuel d’une personne ayant un premier emploi atteint ainsi en moyenne 27,97 millions de wons (24 550 dollars) et atteint 59,39 millions de wons pour une personne avec 10 ans d’expérience. Les entreprises enregistrées au KOSDAQ enregistrent par ailleurs une augmentation de leur salaire plus légère, à savoir +3.9% en 2011.
Mode – Pour l’édition du mois de novembre du magazine Vogue Korea, quatre égéries du cinéma coréen qui étaient présentes au Festival international du film de Busan au début du mois ont accepté de poser avec une collection du bijoutier Swarovski : Ye Ji-Won (38), Jo Yeo-Jeong (30), Min Hyo-Lin (25) et Jang Yu-Mi (25) se la jouent sexy, secrète, glamour et chic devant les photographes de Vogue…


Construction – Celui qui fut le plus haut building de Corée, la tour 63, située sur l’île de Yeouido à Séoul, va faire peau neuve d’ici les cinq prochaines années. Les 13 400 vitres dorées de ce building haut de 246 mètres vont être remplacées par de nouvelles vitres et le design d’intérieur, les réseaux IT et les équipements vont être modernisés d’ici 2016. Le groupe Hanhwa a indiqué à la presse que les vitres dorées avaient quelques peu déteints, réduisant la visibilité dans les bureaux du 63 Building.
Police – Les services de police sud-coréens ont décidé de s’attaquer aux gangs et à la corruption dans la péninsule et ceux au moins jusqu’à la fin de l’année. L’agence nationale de police a indiqué hier qu’elle formerait des équipes spéciales dans 16 stations de polices stratégiques à travers le pays afin de combattre les gangs criminels et la corruption qui frappe toutes les classes de la société. A commencer par la police, car l’agence de police a également lancé une campagne de nettoyage de ses services afin d’identifier et écarter les ripoux. La ville d’Incheon sera visée rapidement, alors que plus de 130 gangsters de deux bandes organisées se sont récemment confrontés dans les rues de la ville en pleine nuit laissant sans réaction les services de police locaux, alors que certains membres des gangs étaient au sol, blessés.
Économie – D’après une enquête de la Chambre de commerce et d’industrie coréenne menée auprès de 518 fabricants sud-coréens, la crise qui frappe les Etats-Unis et l’Europe devrait pour 56.9% d’entre eux avoir un impact sur l’économie sud-coréenne à partir du premier semestre 2012. 31.3% voient plutôt une influence sur leurs commerces à partir de la fin de cette année, 8.1% en fin d’année prochaine et 3.7% estiment qu’il faudra au moins deux ans. 94.2%, soit la quasi-totalité des entreprises savent très bien que l’économie coréenne est dépendante de la volatilité de l’économie mondiale. La moitié des fabricants indiquent que leurs ventes ont décliné (50.8%) pour une chute mensuelle moyenne de -9.2%. 54.5% ont vu une chute de leur volume en termes de commandes et 59% indiquent que leur profit sur opération ont chuté.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis