Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Corée du Sud : les GIs américains dans le viseur

12 octobre

Justice – La Corée en a marre du SOFA, le système législatif pro-américain appliqué au droit coréen et qui permet à de nombreux criminels américains d’échapper aux mains de la justice sud-coréenne. Le SOFA, c’est le Status of Forces Agreement, qui s’applique entre les Etats-Unis et de nombreux pays dont la France, la Russie, l’Italie, etc. Cette entente juridique protège les forces armées américaines présentes dans un pays étranger d’un point de vue légal. Le gouvernement a annoncé une révision de l’accord entre Séoul et Washington suite à deux agressions perpétrés par des soldats américains sur des coréens et des mouvements civiques de plus en plus virulents à l’encontre de la présence américaine dans la péninsule.

Hier, de nombreux activistes se sont réunis devant l’Ambassade des Etats-Unis, au cœur de Séoul, demandant des excuses du président Obama pour les crimes commis par ses soldats et pour un amendement du SOFA. Au programme, une première rencontre prévue entre le MOFAT (ministère des affaires étrangères), le ministère de la justice, les services de police et les organisations concernées afin de déterminer s’il faut ou non revenir sur le SOFA et, dans ce cas, de quelle manière il faudra réorganiser le
s ententes avec l’armée américaine.

Le président Lee Myung-Bak a reçu une pétition signée par 1 563 politiciens, activistes et citoyens suite aux deux agressions successives, à quelques semaines d’écart, sur des jeunes filles.
Un des suspects est poursuivi pour agression sexuelle sur une jeune fille de 18 ans du côté de Dongducheon, dans la province de Gyeonggi le 24 septembre, et le deuxième suspect est accusé d’avoir kidnappé une jeune fille saoule dans sa chambre le 17 septembre dernier. Selon la police, 1 455 crimes ont été commis par des soldats américains entre 2007 et mi-2011 dont 30 crimes sexuels.

Les criminels sont interrogés par les forces américaines puis sont remis aux autorités coréennes. L’armée américaine cherche à éviter tout problème et facilite le travail des autorités coréennes depuis 2002 et un accident provoqué par un véhicule américain qui avait coûté la vie à deux enfants coréens et entrainé une campagne nationale anti-américaine. En réponse aux récents incidents, les forces armées américaines ont décidé de lancer un couvre-feu à partir de vendredi interdisant aux soldats de sortir entre minuit et 5h du matin et de 3h à 5h du matin les weekends.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis