Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Corée du Sud : accord avec les USA dans le flou

17 octobre

Accord de libre échange – Comme l’annonçait le titre de l’article paru vendredi « Corée du Sud : rien n’est joué avec les Etats-Unis », le gouvernement n’a pas trouvé de compromis avec l’opposition, le parti démocrate, pour valider au parlement l’accord de libre échange pourtant ratifier par le congrès américain en grande pompe la semaine dernière. Cela repousse déjà l’entrée en vigueur que beaucoup souhaitait voir dès le mois de janvier 2012. Les membres du parti d’opposition clairement contre la politique d’accord de libre échange ont quitté vendredi la salle où se tenait le comité d’économie et du savoir, provoquant un ajournement de l’Assemblée nationale avant même que la loi ne passe. Les experts sont clairs sur le sujet : il y a quasiment aucune chance que l’accord entre en vigueur en janvier, et ce même si l’Assemblée nationale ratifie l’accord durant le mois d’octobre, l’opposition étant bien agrippée à sa position anti-accord de libre échange avec les Etats-Unis.A l’heure atuelle, 14 lois doivent être modifiée par la Corée du Sud avant d’envoyer une quelconque notification au gouvernement américain. De même, un certain nombre de règles et d’ordonnances nationales doivent être révisées afin de s’aligner aux termes de cet accord avec les Etats-Unis. Afin de faire face aux contremesures de l’opposition, le gouvernement a demandé au Parti Démocrate de se presser à apporter des solutions et des compromis qui pourront être discutés au plus vite. Vendredi dernier, sept lois (protection du design, droit de marque, service postal, brevets, etc.) ont été proposées par le Grand Parti National à l’Assemblée, des lois qui sont bloquées depuis octobre 2008, lorsqu’elles furent présentées au Ministère de l’économie et du savoir. Les autres sept lois ont été déposées dans les ministères respectifs (Stratégie et Finance pour les taxes, administration pour la documentation et culture, sports, tourisme, radiodiffusion et communication pour les droits à la propriété intellectuelle).

Vous pourriez aussi aimer

0 avis